Editorial: Lettre ouverte aux soutiens d’un bateau français pour Gaza

La semaine dernière, une lettre a été publiée dans Le Monde et dans Mediapart pour soutenir une opération intitulée « un bateau français pour Gaza », signée par de nombreuses personnalités.

Je connais bien ce genre de démarche ayant été moi-même militante de différentes causes, particulièrement en faveur des populations du Darfour. A ce titre, je souhaite en tout premier lieu souligner nos convergences vers un même objectif : libérer le peuple de Gaza et faire en sorte qu’il puisse prospérer, vivre en paix et en sécurité. Comment pourrions-nous ne pas se sentir concernés par le triste sort réservé à la population gazaouie depuis quelques années ?

Cela étant dit, je pense sincèrement que vous vous trompez de cible, d’objectif et de méthode…

Je voudrais  commencer par vous interroger: comment est-il possible que dans votre appel, d’une page entière, le mot « Hamas » ne soit pas mentionné une seule fois ? Est-ce par ignorance de sa charte, de son statut, de son organisation, de ses méthodes ? Je veux espérer que cette omission n’a pas d’autres buts inavouables !

Alors permettez-moi de vous aider, permettez-moi de vous rafraîchir la mémoire…

Penchons nous tout d’abord sur la CHARTE du Hamas dont je vous cite ici un petit extrait : « L’Heure ne viendra pas avant que les musulmans combattent les juifs et les tuent. Les juifs tenteront de se réfugier derrière des pierres et des arbres, mais les pierres et les arbres les dénonceront en disant : « Ô serviteur de Dieu! Il y a un juif derrière moi; viens le tuer ! ».  L’article 12 et 13 de la même charte stipule : « La Palestine doit être un Waqf  islamique consacré aux générations de musulmans jusqu’au Jugement Dernier. Pas une seule parcelle ne peut en être dilapidée ou abandonnée à d’autres. Toute procédure en contradiction avec la Charia islamique en ce qui concerne la Palestine est considérée comme nulle et non avenue. (…) Les initiatives, les soi-disant solutions de paix et conférences internationales sont en contradiction avec les principes de la Résistance Islamique. Violer n’importe quelle partie de la Palestine est une atteinte à la religion »

Avez-vous oublié que c’est le Hamas qui a pris le pouvoir à Gaza par la force en faisant un coup d’état en tuant des dizaines de membres du Fatah ?

Avez-vous oublié que le Hamas est sur la liste des organisations terroristes établie par l’Union Européenne? Feignez-vous d’ignorer que vous allez participer à une flottille qui est organisée par une organisation turque appelée IHH, organisation directement liée au Hamas, qui a récemment critiqué les Etats-Unis pour avoir osé tuer Oussama Ben Laden ? Je vous cite à cette occasion également Bülent Yildirim, le leader d’IHH qui s’est exprimé lors d’un entretien accordé à la chaine turque no. 5  le 11 mai dernier « IHH n’hesiterait pas à sacrifier des chahids (martyrs) afin d’atteindre l’objectif de la flotille ».

Nous sommes alors également en droit de nous poser légitimement la question de savoir pourquoi vous faîtes peser la charge exclusivement sur Israël. N’est-ce pas être sourds à la souffrance de la population gazaouie?

Israël a été trop stricte dans son application du blocus, ce qui lui a d’ailleurs été reproché par la communauté internationale.
Mais vous oubliez un fait historique : Israël a quitté Gaza en 2005, jusqu’au dernier soldat, jusqu’au dernier colon ; Israël a tout rendu, jusqu’au dernier arpent de terre… Ce retrait unilatéral était une chance pour la paix.

Ne réalisez-vous pas qu’il est dans l’intérêt d’Israël – en supposant que vous concédiez à Israël le droit d’exister et d’avoir des intérêts nationaux – de voir une bande de Gaza pacifique et prospère émerger à ses frontières ? Ce n’est pas l’intérêt premier du Hamas. Vous vous attaquez aux symptômes et non à la maladie.

Pourquoi maintenant voulez-vous encore fermer les yeux sur la situation à Gaza . Pourquoi, pour une fois, ne donneriez-vous pas acte à Israël de la perméabilité consentie de sa frontière ? Oui, de très nombreux convois, humanitaires et de nécessité, transitent par voie terrestre vers Gaza. Oui de l’aide aux palestiniens est apportée par Israël, tant sur le plan énergétique que sur le plan de la vie courante. La position du Ministère des affaires étrangères et européennes va d’ailleurs dans ce sens. Voici un extrait de la déclaration du porte-parole du 10 mai dernier :« La France appelle à faire acheminer l’aide humanitaire à destination de la Bande de Gaza par voie terrestre, en particulier via les canaux existants mis en place par les autorités israéliennes. Comme elle l’a déjà fait, elle suivra avec attention le prompt acheminement de cette aide jusqu’à ses destinataires. »

Enfin, pour qu’on ne puisse pas dire que vous faîtes deux poids deux mesures dans la région, pourquoi ne pas inciter la flottille à faire escale en Egypte et déclarer sa solidarité avec la communauté copte, victime de vagues de violence, églises brûlées, viols, assassinats ? Pourquoi ne pas franchir la côte syrienne et au-delà, et dérouler des banderoles en soutien à ceux qui manifestent contre leurs régimes despotiques ?

La décence vous attend au port d’attache de votre flottille. Ouvrez les yeux, mettez des nuances dans vos affirmations, ne dressez pas un mur, une frontière à vos ressentiments. La justice ne passe que si l’instruction se fait à charge et à décharge. L’histoire vous juge.

Simone Rodan-Benzaquen, directrice d’AJC en France

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s