AJC critique la loi israélienne « anti-boycott »

13 juillet 2011 – New York – AJC a exprimé de profonds doutes concernant la nouvelle loi nommée « anti-boycott » votée par la Knesset cette semaine. La mesure controversée permettra aux Israéliens de poursuivre en justice ceux qui incitent ou soutiennent de tels boycotts.

«Notre organisation est fortement mobilisée face aux activités insidieuses du mouvement BDS qui cherchent à saper la légitimité même de l’Etat d’Israël »… « Mais cette action à la Knesset, qui conteste la liberté d’expression en Israël n’est pas la réponse appropriée à la campagne BDS, » a déclaré David Harris, directeur d’AJC.

Les opposants israéliens de la loi contesteront probablement  la mesure devant la Cour Suprême israélienne. Il est hautement souhaitable que le tribunal s’exprime rapidement sur la légalité de cette mesure.

Il est désormais interdit d’appeler au boycott d’Israël ainsi que des implantations. Ceux qui souffrent de boycotts économiques, culturels ou universitaires seront en mesure de poursuivre les instigateurs. En outre, la loi autorise l’Etat à révoquer les privilèges fiscaux et le financement public de toute institution, groupe ou personne qui soutient le boycott.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s