AJC félicite la France pour sa décision de ne pas participer à la prochaine conférence de Durban 3

17 septembre 2011 – Paris, New York – AJC félicite la France pour sa décision de ne pas participer à la prochaine conférence de Durban 3.

Cet événement marque la commémoration de la très douteuse conférence mondiale sur le racisme qui a eu lieu à Durban en 2001, et doit se produire le 22 septembre à l’ONU. Parmi les intervenants attendus se trouvent notamment le président iranien Mahmoud Ahmadinejad (qui chacun le sait, bafoue les droits de l’homme, appelle à un monde sans Israël et nie l’Holocauste).

Le Ministère des Affaires Etrangères français a fait la déclaration suivante: «On se souvient que cette conférence avait donné lieu à un détournement inacceptable des principes et des engagements de la lutte contre le racisme. Pour cette raison, et comme l’ont souligné plusieurs de ses partenaires de l’Union européenne, la France estime qu’elle n’a pas à participer à la commémoration de cet événement. La France réaffirme son attachement à l’universalité des droits de l’Homme et sa détermination à lutter contre le racisme. La France est attachée à la poursuite des efforts collectifs entrepris dans le cadre des Nations unies et des différentes enceintes internationales pour lutter efficacement contre toutes les formes de racisme, d’antisémitisme, de xénophobie et de discrimination raciale ».

La France devient le 13ème pays  – et le huitième Etat membre de l’Union européenne – à se retirer de Durban 3. Les autres pays à ce jour sont: l’Australie, l’Autriche, la Bulgarie, le Canada, la République tchèque, l’Allemagne, Israël, l’Italie, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande, les États-Unis et le Royaume-Uni.

«Nous applaudissons la décision française », a déclaré le directeur exécutif d’AJC David Harris. «La France et les douze autres grandes nations démocratiques qui ont dit« non »à Durban 3, envoient un message puissant au monde: le processus de Durban, initialement conçu pour lutter contre le racisme, et détourné pour promouvoir la haine d’Israël et des Juifs, ne mérite pas d’être commémoré. Comme cela a été si bien souligné par le Premier ministre britannique David Cameron:« Cette conférence, et l’atmosphère d’antisémitisme dans laquelle elle s’était déroulée, ont été un chapitre particulièrement déplaisant et controversé dans l’histoire des Nations-Unies. Ce n’est pas un événement qui doit être célébré. »

AJC espère  que les autres pays engagés dans la lutte réelle contre le racisme, y compris contre l’antisémitisme, rejoindront la liste importante des 13 nations qui ont choisi d’ignorer Durban 3 ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s