AJC salue la Condamnation de la Syrie par l’Assemblée générale des Nations Unies

17 février 2012 – New York – AJC a salué la condamnation du gouvernement syrien et l’appel à la démission de Bachar al-Assad par l’Assemblée générale de l’ONU. La résolution, approuvant le plan de la Ligue arabe pour mettre fin à 11 mois d’une brutalité hors norme perpétuée à l’encontre des civils par le régime, a été adoptée par un vote de 137 à 12, avec 17 abstentions.

« Le monde a parlé, mais le président Assad reste sourd aux cris de son peuple et aux exigences de la communauté internationale pour mettre fin à son règne de terreur», a déclaré le directeur exécutif d’AJC David Harris.

L’Assemblée générale a agi  après que la Chine et la Russie aient opposé leur veto à une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU. La Bolivie, Cuba, la Chine, l’Iran, la Corée du Nord, la Russie et le Venezuela ont voté contre la résolution contraignante de l’Assemblée générale.

« Honte aux gouvernements qui se sont opposés et abstenus », a déclaré M.Harris. « Le peuple syrien sait maintenant que dans le monde il y en a qui se soucient peu de leur sort. »

Plus de 70 des Etats membres de l’ONU ont co-parrainé la résolution de l’Assemblée générale. Semblable à la résolution du Conseil de sécurité qui a échoué, elle appelle Bachar al-Assad à démissionner et de céder le pouvoir à un vice-président, et cela afin que le régime mette fin aux violences et que des négociations soient entamées pour former un nouveau gouvernement.

Plus de 6.000 Syriens ont été tués, selon l’ONU, mais le chiffre réel est probablement plus élevé tant le nombre de morts continue d’augmenter tous les jours. L’ensemble du monde a reconnu récemment qu’il est devenu extrêmement difficile de dénombrer le nombre de décès, ainsi que d’évaluer les milliers de blessés et de détenus.

Le régime d’Assad a fait preuve d’une répression implacable dans les villes à travers toute la Syrie et la gravité des attaques a augmenté ces dernières semaines. La Ligue arabe, les pays européens et les Etats-Unis ont accentué leur pression pour qu’une action significative soit menée et cela afin d’arrêter la violence du régime.

« Le soutien indéfectible russe et chinois au régime sanguinaire d’Assad, conjugué à l’aide militaire et autres assistance provenant d’Iran, fait qu’il est impossible d’envisager un plan pratique pour répondre au besoin urgent d’aide humanitaire au peuple syrien », a déclaré M. Harris.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s