AJC : « Les aides européennes attribuées aux palestiniens ne doivent pas récompenser le terrorisme. »

ashton-fayyad-640x395

18 mars – Bruxelles : L’AJC Transantlantic Institute invite l’Union européenne et les autres donateurs de l’Autorité palestinienne à surveiller comment les aides attribuées sont utilisées afin de s’assurer qu’elles ne récompensent pas des terroristes.

Le Comité de Liaison Ad Hoc qui coordonne le processus d’aide à l’Autorité palestinienne, se réunit mardi à Bruxelles.

La chaîne norvégienne NRK TV a récemment rapporté que l’Autorité Palestinienne redistribuait les aides reçues aux condamnés dans les prisons israéliennes.  De plus, le Ministère des Affaires étrangères norvégiens, selon NRK, « confirme que plus la peine est de longue durée et plus les sommes augmentent ».

NRK a ajouté que le Ministère des affaires étrangères, qui auparavant niait ces accusations, concède, désormais, que « ces informations recueillies auprès de l’autorité palestinienne, qui ont été communiquées au Parlement norvégien, sont, avec le recul imprécises. »

Un membre du Parlement norvégien du Parti Conservateur, Peter Gitmark, considère que ces aides sont une forme « indirecte » de financement du terrorisme.

« Ces révélations choquantes suggèrent que plus le crime est violent et meurtrier et plus la récompense est importante pour l’auteur » a déclaré Daniel Schwammenthal, Directeur de l’AJC Transatlantique Institute. « Les contribuables européens doivent être absolument certains que les aides reçues par l’autorité palestinienne sont destinées à favoriser la paix et non à  embraser le conflit à travers des incitations perverses qui encouragent la terreur.»

L’Union européenne est le principal donateur de l’Autorité palestinienne.

Déjà, en Décembre 2012, Syed Kamall, un membre britannique du Parlement européen, avait demandé à la Commission européenne si ces abus avaient eu lieu avec le financement de l’UE.  La Haute représentante Catherine Ashton avait assuré à M. Kamall que l’UE pouvait «vérifier la destination précise de chaque euro», mais elle n’avait cependant pas abordé les questions concernant les sommes reçues par les terroristes.

« L’absence de réponse de Mme Ashton à cette question cruciale est source de grande préoccupation » a déclaré Schwammenthal.

« Si l’UE est consciente de l’endroit où va l’argent, Mme Ashton devrait être en mesure d’exclure définitivement tout abus. Esquiver la question de Monsieur Kamall ne fait qu’augmenter la suspicion. »

Madame Ashton sera l’hôte de la réunion du Comité de Liaison Ad Hoc et le Ministre norvégien des Affaires étrangères Espen Barth Eide en sera le Président. Quant au premier ministre palestinien, Salam Fayyad, ce dernier assistera également à la réunion.

« Madame Ashton et le Ministre des Affaires étrangères, Eide,  doivent impérativement clarifier ces graves préoccupations avec le Premier ministre palestinien. Le Comité spécial de liaison est l’endroit idéal pour le faire », a déclaré Schwammenthal.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s