En visite au Caire, la délégation de l’AJC s’interroge sur la sécurité de la communauté copte.

des-coptes-egyptiens-portent-des-portraits-de-la-vierge-marie-durant-les-festivites-de-l-assomption-dans-le-village-de-dronka_30710 avril 2013 – New York – Une délégation de l’AJC a exprimé sa profonde inquiétude lors d’une réunion avec des hauts fonctionnaires égyptiens au Caire concernant la sécurité des minorités en Egypte et particulièrement celle de la communauté copte. L’attaque de la cathédrale copte Saint Marks au Caire, le week-end dernier, fait suite à  plusieurs attaques mortelles commises ces deux dernières années sur des sites chrétiens à travers toute l’Egypte.

« Les attaques contre la minorité chrétienne copte en Egypte et l’incitation à la haine par des religieux et des personnalités politiques extrémistes et islamistes ne sont pas un phénomène nouveau en Egypte. Cependant, la montée des Frères musulmans et l’absence de cadre juridique ont renforcé, ces derniers mois, la menace à l’encontre des coptes égyptiens » a déclaré Jason Isaacson, Directeur des affaires gouvernementales et internationales, qui faisait partie de la délégation. « La question essentielle qui se pose aujourd’hui est de savoir si le gouvernement se sent concerné et s’il est capable de protéger un segment vulnérable de la société égyptienne. »

Tout au long des réunions et en particulier celles avec le Ministère des Affaires étrangères et le Conseil National pour les Droits de l’Homme, les dirigeants de l’AJC ont mis en garde  les hauts fonctionnaires égyptiens sur la nécessité d’accroitre la protection de la communauté chrétienne copte.

La délégation de l’AJC a également demandé au gouvernement égyptien de mettre en place des mesures visant à accroître la sécurité des femmes dans les espaces publics suite à l’augmentation des taux d’harcèlement et de violence qui ont accompagné une érosion générale de l’ordre civil au milieu de la transition politique égyptienne.

Les dirigeants de l’AJC ont discuté avec l’ensemble des militants politiques, des analystes politiques, des chefs d’entreprise et des dirigeants de la société civile, y compris les membres de la communauté chrétienne copte sur la situation politique actuelle et stratégique de l’Egypte deux ans après la révolution qui a renversé le président Hosni Moubarak.

La délégation a aussi demandé aux hauts fonctionnaires de renouer des relations diplomatiques avec Israël. La délégation a salué la coopération essentielle qu’il existait entre les forces de sécurité égyptiennes et israéliennes, et notamment suite aux efforts fournis par l’Egypte pour endiguer le trafic du Hamas par des tunnels  creusés entre le Sinaï et Gaza. Toutefois, AJC a noté l’absence de relations politiques et diplomatiques et appelle au retour de l’ambassadeur d’Egypte en Israël.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s