AJC : Le nouveau rapport du gouvernement israélien sur l’Affaire Al-Doura clarifie les évènements.

1649523_3_95d7_image-tournee-par-le-cameraman-de-france-2_62a70ba13d5d2be5e156855e6bfdcb2720 mai 2012 – New-York – AJC considère que le nouveau rapport du gouvernement israélien sur l’Affaire Al-Doura est une étape importante à la compréhension des événements qui se sont déroulés à Gaza en septembre 2000. Un jeune palestinien de 12 ans serait mort pendant une fusillade entre des soldats israéliens et des palestiniens armés.

« Nous nous sommes, pendant longtemps, posés des questions sur l’affaire Al-Doura et nous avons salué les efforts faits en France, en Israël et aux Etats-Unis pour examiner toutes les preuves disponibles », a déclaré David Harris, le directeur exécutif d’AJc. « Le rapport publié, par le gouvernement israélien, apporte des clarifications attendues depuis longtemps et réfute de manière significative les accusations persistantes portées contre l’armée israélienne qui ont été exploitées par les adversaires d’Israël depuis plus d’une dizaine d’années. »

Al-Doura est devenu immédiatement un symbole pour les Palestiniens au cours de la deuxième Intifada à la suite de la diffusion des images partielles de la tragédie par France 2.

Le rapport du gouvernement israélien a noté que le reportage de France 2, diffusé pour la première fois le 30 Septembre 2000, « a eu pour effet immédiat de porter atteinte à la réputation internationale d’Israël et d’attiser les flammes de la terreur et de la haine. » Le rapport a été rapidement diffusé dans le monde entier.

Le rapport du gouvernement israélien est basé sur l’examen des séquences vidéo diffusées et coupées au montage par France 2. En 2007, en réponse à une action en justice initiée par Philippe Karsenty, un juge français avait ordonné à la chaîne de télévision de fournir les rushes. Philippe Karsenty avait contesté avec ténacité le reportage de France 2 et se bat depuis pour exposer la vérité. A l’époque, AJC avait déclaré que la décision du juge français était une « contribution essentielle à la recherche de la vérité » sur les événements qui rapportaient des échanges de tirs entre israéliens et palestiniens et la mort d’Al-Doura.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s