Discours passionné de Tzipi Livni au AJC Global Forum

6750_10151972327244408_1618684620_n4 juin 2013 – Washington – Madame Tzipi Livni, Ministre de la Justice en Israël qui est aussi en charge des négociations de paix avec l’Autorité Palestienne, a déclaré, devant plus de 1500 personnes, lors du AJC Global Forum que « pour qu’Israël puisse demeurer un état juif et démocratique », la seule solution était de créer un« Etat palestinien pour les Palestiniens

Si tel n’était pas le cas, la zone située entre la mer Méditerranée et le Jourdain pourrait un jour avoir une majorité arabe, ce qui marquerait la fin du sionisme, a-t-elle poursuivi.

Pour Madame Livni, le fait de plaider en faveur de deux états ne doit pas être perçu  comme « une faveur aux Palestiniens, mais plutôt comme une nécessité pour Israël » qui reflète « l’essence même des valeurs juives. »

 « Tzipi Livni a prononcé un discours passionné. L’émotion dans sa voix et son amour d’Israël étaient palpables du début à la fin », a déclaré David Harris, Directeur exécutif d’AJC.

« Sa vision de deux Etats pour deux peuples – Israël comme solution aux aspirations nationales des Juifs et la Palestine comme solution aux aspirations nationales des Palestiniens –  est depuis longtemps partagée par AJC » a poursuivi Harris. «  Jusqu’à présent, Israël a toujours cherché à faire revenir les Palestiniens à la table des négociations ; malheureusement en vain. Nous pouvons seulement espérer que cette fois, avec un regain d’effort de la part de Jérusalem et de Washington, le résultat pourrait être différent. »

Mme Livni a suggéré une double stratégie consistant d’une part  à isoler le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, et d’autre part à reprendre les négociations avec l’Autorité palestinienne. Mme Livni a précisé que la Ligue arabe s’était engagée à aider l’Autorité palestinienne pour parvenir à un accord avec Israël afin de pouvoir résister aux forces extrémistes

« Le nouvel Etat palestinien devra être démilitarisé, ce qui a déjà était accepté par l’Autorité Palestinienne » a déclaré Tzipi Livni. Selon Madame Livni, la majeure partie des implantations juives en Cisjordanie resterait israéliennes, la frontière ne serait donc pas exactement celle de 1967.

A travers plusieurs anecdotes, Madame Livni a raconté l’évolution de son idéologie. Ses parents étaient de fervents défenseurs d’un État juif sur les deux côtés du Jourdain à l’image d’une Israël des temps bibliques et Madame Livni a raconté qu’elle avait été élevée dans cette vision des choses. Toutefois, le cours des événements lui a fait comprendre qu’il existait d’autres valeurs essentielles : l’existence d’une Israël démocratique et parvenir à la paix avec ses voisins. « Il ne s’agit pas d’une question de droits mais de l’avenir de nos enfants » a déclaré Madame Livni.

Lors de son discours et dans des termes sans équivoque, Mme Livni a dénoncé la tendance de certains membres de la communauté internationale à assimiler le terrorisme palestinien à celui des actes des soldats israéliens. Il y a un fossé entre les attaques terroristes du Hamas qui visent délibérément des civils et les dommages accidentels causés lorsqu’Israël cherche à se défendre contre la violence et la terreur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s