AJC dénonce les propos du Ministre israélien, Naftali Bennett

03518300.r17 juin 2013 – New York – AJC critique Naftali Bennett, Ministre israélien de l’Economie, pour son appel aujourd’hui, dans un discours prononcé à Jérusalem, visant à mettre fin à la vision d’une solution de deux Etats pour résoudre le conflit israélo-palestinien.

« La tentative d’établir un Etat palestinien dans notre pays a pris fin« , a déclaré Bennett, chef du parti politique Le Foyer juif. « La chose la plus importante sur la Terre d’Israël est de construire, construire, construire« , a t-il martelé « Il est important qu’il y ait une présence israélienne partout. Notre principal problème est toujours le refus des dirigeants israéliens à revendiquer que la terre d’Israël appartient au peuple d’Israël. »

Les remarques de Bennett viennent alors que le Secrétaire d’Etat américain John Kerry tente d’obtenir un accord à la fois d’Israël et de l’Autorité palestinienne pour reprendre les négociations de paix.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a fortement soutenu la reprise des pourparlers avec le président Mahmoud Abbas, qui a quitté la table des négociations il y a plus de quatre ans et répond aux abonnés absents depuis lorsqu’il s’agit de réengager le dialogue.

« La vision du Ministre Naftali, à savoir rejeter purement et simplement la vision de deux Etats pour deux peuples, est incroyablement erronée », a déclaré le Directeur exécutif d’AJC,  David Harris. « Depuis sa nomination dans l’actuel gouvernement de coalition israélien, il est important que son point de vue soit répudié par les hauts dirigeants du pays.« 

 « Bennett va à l’encontre des perspectives du Premier ministre Netanyahu et contredit la vision présentée plus tôt ce mois-ci au Global Forum d’ AJC par la Ministre Tzipi Livni, en charge des négociations côté israélien avec les Palestiniens« , a poursuivi Monsieur Harris. « Livni a clairement indiqué qu’un règlement négocié avec deux États est le seul moyen d’assurer que l’Etat d’Israël reste à la fois juif et démocratique. C’est une vue que nous à l’AJC soutenons depuis longtemps.« 

« Nous sommes sans illusion sur les difficultés de parvenir à un accord de deux Etats », a conclu  Monsieur Harris. « Mais le scénario alternatif proposé par Bennett est une stratégie sans issue à ce conflit interminable et favorise l’isolement croissant d’Israël. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s