AJC enjoint le gouvernement turc de cesser de répandre des théories de conspiration contre les Juifs

Unknown copie 2 juillet 2013 – New York – AJC tient à rappeler que les accusations de la part de hauts responsables turcs affirmant que la communauté juive mondiale est derrière les manifestations contre le gouvernement sont totalement sans fondement et sont des appels à la haine. « De tels mots peuvent avoir des conséquences tragiques » a déclaré David Harris, Directeur exécutif d’AJC.

La dernière accusation du gouvernement venait de la part du Vice-Premier Ministre Beşir Atalay, qui a accusé les puissances étrangères et les Juifs d’encourager les manifestations qui ont débuté à Istanbul à la fin du mois de mai.

«Il y a des réseaux qui sont jaloux de la croissance de la Turquie. Ils sont tous du même bord à savoir celui de la diaspora juive « , a déclaré Atalay dans des propos rapportés par le  média turc Hurriyet. « Vous avez vu l’attitude des médias étrangers face aux incidents du Parc Gezi. Ils ont commencé à diffuser immédiatement sans faire aucune analyse préalable ». Atalay a également dit que la presse internationale a eu un grand rôle dans «  le complot. »

Le Premier Ministre avait déclaré, il y a quelques semaines, que les troubles en Turquie pouvaient être attribués  au «  lobby du taux d’intérêt » ; terme qui dans le passé a été associé dans les médias turcs à un prétendu complot mené par des hommes d’affaires juifs.

« Soyons clairs. Le Premier Ministre Erdogan est responsable de la diffusion de ces propos dangereux et toxiques », a déclaré Harris. Ce dernier a d’ailleurs prié les dirigeants politiques actuels de la Turquie et les médias de mettre fin à cette soi-disant théorie du complot qui n’est autre qu’une tartuferie très alarmante.

Il y a trois semaines, AJC a envoyé une lettre à l’Ambassadeur de Turquie aux Etats-Unis, exprimant sa préoccupation au sujet de «préjugés délirants » d’Erdogan concernant les Juifs.

« Les protestations et l’opposition dont fait face le Premier ministre Erdogan sont cultivées à domicile », a déclaré Harris. « Tenir pour responsables des acteurs extérieurs et utiliser des termes comme «  complot juif »  sont des marques d’une incroyable lâcheté et font courir le risque d’une incitation à la haine. Erdogan devrait être rappelé à l’ordre par les dirigeants mondiaux et devrait faire face à la réalité en admettant qu’une partie importante de l’opinion publique turque s’oppose à  ses règles autoritaires. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s