AJC et ses bureaux européens exhortent l’Union Européenne d’agir contre le Hezbollah, un an après les attentats de Bourgas.

Bleibel-Hezbollah-UE17 juillet 2013 – Paris – Les bureaux européens d’AJC exhortent l’Union Européenne de prendre, enfin, des mesures punitives contre l’organisation terroriste du Hezbollah et ce, un an après le terrible attentat de Bourgas en Bulgarie, qui avait couté la vie à 6 personnes et fait une trentaine de blessés.

« C’est tout simplement incroyable qu’un an se soit passé et que l’Union Européenne n’ait toujours pas pris la moindre mesure contre les auteurs de cet attentat qui fut l’un des plus meurtriers sur le sol européen » ont déclaré les Directeurs des bureaux européens d’AJC. « Le laxisme européen envoie un dangereux signe de faiblesse et conforte le Hezbollah dans son action » ont-ils ajouté.

Le 18 juillet 2012, une bombe explosait dans un bus de l’aéroport de Bourgas, tuant 5 israéliens et le chauffeur bulgare. Les invistigations du gouvernement bulgare ont conclu que le Hezbollah était le responsable de cet attentat. En mars, un tribunal chypriote a condamné Hossan Yaccoub, suédo-libanais, qui a admis être un agent du Hezbollah, pour tentative d’attentat à Chypre. En effet, les autorités chypriotes ont déjoué cet attentat en juillet dernier.

« La condamnation en Chypre signifie que les conditions requises pour inscrire le Hezbollah sur la liste des organisations terroristes de l’UE sont réunies – sans oublier les innombrables autres actes terroristes qu’ils ont perpétrés au fil des ans » ont déclaré les Directeurs des bureaux européens. « Quelles sont donc les raisons de ne pas agir ?!  Une crainte de déstabiliser le Liban ? Il est pourtant clair que le Hezbollah est le principal facteur de la déstabilisation du Liban. Rappelons qu’ils sont notamment les responsables de l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafik Hariri en 2005. »

Le gouvernement britannique a demandé que  « la branche militaire » du Hezbollah soit inscrite sur liste des organisations terroristes de l’UE, un appel qui a reçu le soutien des gouvernements français et allemand. L’UE va discuter de la question lors de la prochaine réunion du Conseil des Affaires étrangères le 22 Juillet.

« Une telle désignation sera la première reconnaissance officielle par l’UE de la vraie nature terroriste du Hezbollah » ont déclaré les Directeurs des bureaux européens d’AJC. « Si l’UE ne parvient pas à prendre des mesures dès lundi, plus d’un an après l’attaque de Bourgas, cela voudra essentiellement dire que le Hezbollah peut assassiner des personnes sans craindre quoi que ce soit. Cela ne va pas rassurer les citoyens européens. »

AJC, une organisation mondiale de diplomatie politique, possède des bureaux dans toute l’Europe – à Paris, Berlin, Genève, Rome et Bruxelles.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s