AJC salue la décision du groupe des pays de l’Europe de l’ouest (WEOG) d’inviter Israël à le rejoindre à l’ONU à Genève.

Le-Palais-des-Nations-à-Genève-second-siège-de-lOnu-dans-le-monde-Photo-Nicolas-Fleury-PhotoPin3 décembre 2013 – New York – AJC salue la décision du Groupe des Pays de l’Europe de l’Ouest (WEOG) d’inviter Israël à le rejoindre à l’ONU à Genève.   « Bravo au WEOG !  Ceci met fin à une honteuse anomalie, à savoir qu’Israël demeurait le seul Etat membre de l’ONU à ne pas être pleinement intégré au système du regroupement régional au sein du siège du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU à Genève », a déclaré David Harris, Directeur exécutif d’AJC.           « Nous remercions les pays du WEOG ainsi que les Etats-Unis qui ont encouragé fortement cette initiative. »

La décision prise à Genève vient 13 ans après que le WEOG ait admis Israël en tant que membre au siège des Nations Unies à New York. AJC a mené une campagne pluriannuelle pour atteindre cet objectif, en participant à des dizaines de réunions privées avec les dirigeants des Etats membres du WEOG, comme cela a été récemment le cas à Genève.

Après qu’Israël eût été admis au WEOG à New York, l’ambassadeur américain à l’ ONU, Richard Holbrooke (1999-2001) et l’ambassadeur israélien à l’ ONU, Dore Gold (1997-1999) avait reconnu publiquement le rôle clé d’AJC .

Par ailleurs, le New York Times avait souligné qu’AJC, qui « mena cette campagne » en faisant preuve d’une « discrète diplomatie à  l’ONU et dans les capitales européennes » avait toujours insisté pour que le « combat se poursuive » aussi longtemps que l’adhésion d’Israël resterait confiné à New York.

« L’objectif est de parvenir à un statut permanent et équitable pour Israël au sein du système régional et ce, conformément à la promesse de l’égalité de traitement pour tous les Etats membres de la Charte des Nations Unies » avait déclaré, à l’époque, David Harris. « Nous avons hâte qu’Israël soit accepté de la même manière par le WEOG »

S’interrogeant sur cette admission du WEOG, Harris a déclaré : « Maintenant que cette étape importante est passée, une autre question urgente se pose. Le Conseil des Droits de l’Homme traite différent le cas Israël, le jugeant coupable jusqu’à preuve du contraire tandis que les 192 autres états membres de l’ONU, y compris les sérial délinquants des Droits de l’Homme comme l’Iran, la Syrie, la Corée du Nord et le Soudan, ont tous un traitement différent », a ajouté Harris. « Il est grand temps qu’Israël soit traité de la même manière et pas d’une façon discriminatoire. Nous nous tournons vers le WEOG  (et d’autres qui apprécient le principe d’égalité) pour qu’ils fassent preuve de leadership et inversent cette tendance.»

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s