L’AJC-Transatlantique Institute à Bruxelles célèbrera son 10ème anniversaire

Capture d’écran 2014-02-06 à 15.00.376 février 2014 – Bruxelles – L’AJC-Transatlantique Institute (TAI) fêtera son dixième anniversaire avec un dîner de gala le 19 Février 2014. Dirigeants politiques européens, diplomates, représentants de la communauté juive et partenaires de la société civile seront présents.

Didier Reynders, Vice-Premier Ministre Belge et Ministre fédéral des Affaires étrangères, du Commerce extérieur et des Affaires européennes et Štefan Füle, Commissaire européen à l’Élargissement et à la Politique européenne de voisinage seront également présents et donneront un discours.

Plus tôt dans la journée, le TAI et la Fondation Friedrich Naumann co-parraineront une conférence sur les relations et les défis liés à la sécurité transatlantique. Une première table-ronde analysera l’état du programme nucléaire iranien et les négociations avec le P5 + 1 pour un accord global suite à l’accord intérimaire de six mois . Quant à la seconde table ronde, elle réunira des experts qui examineront la question de la protection des données transatlantique.

Le lancement du bureau d’AJC à Bruxelles en 2004 a conduit à asseoir la politique d’AJC, à savoir établir une présence constante au cœur du centre névralgique de l’Union Européenne.

« Depuis des décennies, AJC est l’un des pionniers dans la construction de ponts entre l’Europe et les Etats-Unis » a déclaré David Harris, Directeur exécutif d’AJC.

« Les liens fort entre l’Europe et les Etats-Unis : partage des valeurs démocratiques, engagements de défense mutuelle, histoires communes et les enjeux de politique étrangère commune sont au cœur de la mission du TAI », a ajouté Harris.

« Le TAI œuvre à renforcer cette relation essentielle et à approfondir la compréhension de son rôle essentiel dans les secteurs de politique clés en Europe et aux Etats-Unis. »

Depuis que le TAI a été créé en février 2004, l’UE est passée de 15 à 28 membres, une expansion qu’AJC a soutenue.

Sous la direction de Daniel Schwammenthal, le bureau bruxellois est partie prenante dans tous les rouages diplomatiques et politiques que ce soit avec les trois principales institutions de l’Union Européenne : Conseil de l’Europe, la Commission européenne et le Parlement européen, l’OTAN, les missions diplomatiques accréditées auprès de l’Union européenne, les think tanks ainsi que les journalistes et  le milieu de la société civile .

Au cours de ses dix premières années, le TAI a conseillé un large éventail de dirigeants européens à Bruxelles sur un certain nombre de problèmes urgents intéressants la communauté transatlantique et notamment le programme nucléaire de l’Iran, le processus de paix israélo-palestinien, le terrorisme, les Droits de l’Homme, la sécurité énergétique, l’intégration des immigrants et, non des moindres, l’antisémitisme en Europe .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s