AJC se souvient des victimes du génocide au Rwanda.

340784-ictr5 avril 2014 – New York – AJC se souvient avec une profonde tristesse des 800 000 victimes du génocide au Rwanda, il y a 20 ans. L’Assemblée générale des Nations Unies a désigné le 7 avril comme Journée internationale de réflexion sur le génocide au Rwanda.

« Ce massacre inimaginable a fait perdre toutes les illusions qu’après la Shoah aucune autre crime ne masse ne pourrait se reproduire », a déclaré David Harris, Directeur exécutive d’AJC. «Le refus des gouvernements et des institutions internationales d’intervenir suites aux meurtres et aux atrocités au Rwanda n’a fait qu’augmenter l’ampleur du génocide. »

« Le peuple rwandais a de manière admirable pris le chemin difficile de la reconstruction de leur société, mais malheureusement beaucoup à travers le monde ont oublié les leçons du génocide et de la promesse du plus jamais ça de la communauté internationale », a déclaré Harris. « De la République démocratique du Congo, à la Syrie en pensant par la République centrafricaine et dans bien d’autres pays, des haines profondes alimentent les tentations génocidaires »

Le Tribunal pénal international pour le Rwanda, créé par le Conseil de sécurité de l’ONU, a joué un rôle dans la recherche de la justice. Au cours des 20 dernières années, près de 30 personnes dont certains des principaux architectes de l’assassinat de masse, ont été condamnés par le Tribunal pour leur rôle dans le génocide.

A la veille du 20e anniversaire, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon a déclaré: « les Rwandais font preuve d’une capacité d’union exemplaire et nous montrent que la réconciliation est possible même après une tragédie colossale. Ensemble, souvenons nous et continuons d’agir pour empêcher d’autres génocides dans le monde »

AJC a décerné la « Moral Courage Award 2008 » à Jacqueline Murekatete et Yolande Mukagasana, deux survivantes du génocide rwandais qui sont engagées dans la sensibilisation du public pour la prévention des génocides. Lors de sa conférence annuelle de 2005, l’AJC a rendu hommage au réalisateur du film Hôtel Rwanda.

AJC a été, en effet, un ardent défenseur de la création de tribunaux pénaux internationaux de l’ONU et œuvre en faveur des Droits de l’Homme pour prévenir les génocides, notamment en organisant des visites au Rwanda pour sensibiliser sur le génocide et sur son impact continu.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s