AJC rencontre le pape François à l’occasion des 50 ans de Nostra Aetate

67667_pape-francois-rabbin-audience_440x260

28 octobre 2015 – Rome – Lesdirigeants d’AJC ainsi que des représentants juifs du monde entier ont rencontré le pape François après son discours au Vatican à l’occasion du 50ème anniversaire de Nostra Aetate, sous-titré « Déclaration sur les relations de l’Eglise avec les religions non chrétiennes ». L’audience papale a eu lieu lors d’une réunion de trois jours, parrainée par le Vatican et l’Université pontificale grégorienne, afin de commémorer le document historique qui a transformé les relations entre Catholiques et Juifs.

« AJC est fier du rôle qu’il a tenu dans le conseil, la recherche et la création d’un environnement facilitant la déclaration Nostra Aetate » a déclaré David Inlander, président de la Commission des affaires interreligieuses d’AJC.

La délégation se constituait notamment du rabbin David Rosen, Directeur du Département international des Affaires Interreligieuses d’AJC, le rabbin Noam Marans, directeur des affaires interreligieuses et intercommunautaires d’AJC ainsi que Lisa Palmieri-Billig, représentante d’AJC en Italie et au Vatican.

Durant la conférence anniversaire de Nostra Aetate, le rabbin Rosen s’est exprimé sur le thème « La violence et l’engagement des religions à la paix »

AJC est pionnier dans la promotion des relations entre Catholiques et Juifs depuis de nombreuses décennies, entretient d’étroites relations de coopération avec le Vatican et a joué un rôle clé dans le processus menant à la promulgation de Nostra Aetate, le 28 octobre 1965.

Le rabbin Marc Tanenbaum, qui était alors directeur des Affaires interreligieuses d’AJC, a travaillé en étroite collaboration avec le rabbin Abraham Joshua Heschel sur des mémorandums concernant la relation entre Juifs et Chrétiens qui ont été soumis au cardinal Augustin Bea, avant que ce dernier ne pilote la création de Nostra Aetate au Vatican. L’un de leurs papiers, « L’amélioration des relations entre Catholiques et Juifs », présentait à la base la voie à suivre. Heschel et AJC ont n’ont cessé de s’impliquer profondément dans le développement de Nostra Aetate.

Nostra Aetate a affirmé la validité ad vitam eternam de l’alliance divine avec le peuple juif et est une source constante d’inspiration depuis désormais 50 ans en ce qui concerne les relations entre Chrétiens et Juifs.

Les dirigeants d’AJC ont eu l’occasion de rencontrer le pape à plusieurs reprises. Lors d’une audience privée au Vatican en 2014, le pontife a déclaré aux dirigeants d’AJC « Je vous suis extrêmement reconnaissant pour votre contribution remarquable au dialogue et à la fraternité entre Juifs et Catholiques.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s