Discours de Haine : AJC loue l’accord conclu entre la Commission Européenne et les géants du Web

UEBruxelles – 31 mai 2016 – AJC Transatlantic Institute se félicite de l’accord que la Commission européenne a conclu aujourd’hui avec les groupes américains Facebook, Twitter, YouTube et Microsoft sur la lutte contre le discours de haine, illégal en Europe.

Les signataires de ce code de conduite s’engagent à considérer la législation européenne – qui interdit l’incitation à la violence et à la haine ainsi que la négation de l’Holocauste et d’autres génocides – comme critère de référence pour décider si un message doit être retiré ou non. Dans le cadre de l’accord, les sociétés ont également promis de répondre à la majorité des plaintes valides et, si nécessaire, de retirer tout contenu illégal dans les 24 heures.

« Pendant trop longtemps, les sociétés de réseaux sociaux ont affirmé que leurs « normes communautaires » étaient suffisantes pour faire face aux ennemis sur leurs plateformes. Pendant trop longtemps, ceux qui signalaient des messages tels que « Mort aux Juifs » s’entendaient dire que ces messages ne violaient pas ces mêmes « normes communautaires ». Nous espérons que cet accord aidera à ce que les réseaux sociaux ne soient plus le terrain privilégié de ceux qui menacent la vie des gens ou encore les valeurs inhérentes à nos sociétés libres » a exprimé Daniel Schwammenthal, Directeur de AJC Transatlantic Institute. 

« Nous faisons confiance à la Commission Européenne et aux Etats membres de l’UE pour s’assurer que cet accord soit mis en application et pour prendre les mesures nécessaires si toutefois le code de conduite n’était pas respecté » a ajouté Daniel Schwammenthal. «  Nous exhortons également ces entreprises à devenir plus transparentes concernant leur processus d’examen des plaintes en interne ainsi que la formation et les antécédents de leurs employés ayant la responsabilité de décider la suppression ou non du contenu en question. Enfin, nous souhaitons être assurés que la majorité des plaintes valides examinées dans les 24 heures comprennent les cas les plus graves, en particulier les appels à la violence, et que les autres seront traitées dans un délai très court. L’objectif final est d’obtenir que toutes les plaintes valides soient traitées en une journée. » 

Lors de sa « Conférence stratégique sur la lutte contre l’antisémitisme » de Bruxelles en mai 2015, AJC a dévoilé son plan d’action pour l’Union Européenne afin de faire face à la montée de l’antisémitisme. Dans le cadre de ce plan, AJC a appelé l’UE et ses Etats membres à élaborer et à appliquer des procédures pour désintoxiquer les réseaux sociaux… Les fournisseurs de service Internet sont libres d’exclure – et devraient le faire – les discours de haine pure ou les appels à la violence. Cet appel à l’action est disponible via ce lien

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s