Notre campagne « Les Maires unis contre l’antisémitisme » dans le Wall Street Journal !

campagne antisémitisme

6 juin 2016 – Washington, D.C – La liste des 508 maires américains et européens ayant adhéré à la campagne des « Maires Unis contre l’antisémitisme » a été publiée sur deux pages dans le Wall Street Journal ce jour.
« Bravo aux responsables locaux de ces petites et grandes villes aux Etats-Unis et en Europe pour leur courage, leur conviction et leur engagement » a déclaré à David Harris, Directeur exécutif de l’AJC qui a adressé ses félicitations aux 189 maires européens venant de 31 pays, dont 26 des 28 pays membres de l’Union européenne, et aux 319 maires de tous les Etats américains. Cette initiative est d’ores et déjà considérée comme la campagne transatlantique contre l’antisémitisme la plus importante à ce jour.

« Seuls quelques rares maires européens ont refusé de signer, ce qui est une posture décevante », a continué David Harris.

Simone Rodan-Benzaquen, Directrice de l’AJC Europe, a quant à elle déclaré : « Nous ne pouvons que nous réjouir que tant de Maires européens, et notamment ceux des grandes capitales, aient rejoint cette campagne et partagent notre conviction selon laquelle l’antisémitisme représente une menace pour nos démocraties ».

L’initiative de l’AJC, appelant les maires à s’engager publiquement et à prendre des mesures concrètes contre l’antisémitisme, a été lancée en juillet, à la suite de la grande conférence stratégique, « Un moment décisif pour l’Europe », qui s’est tenue à Bruxelles en mai 2015.

« L’antisémitisme n’est pas compatible avec les valeurs démocratiques », peut-on lire dans la charte signée par les maires. « En tant que Maires et responsables municipaux, nous avons la responsabilité particulière de nous engager publiquement contre la menace croissante que représente l’antisémitisme. »

Trois des maires signataires se s’ont exprimé sur cette initiative au Global Forum de l’AJC à Washington, D.C. Il s’agit du Maire de Newton, Setti Warren, qui a aidé à concevoir la campagne ; du Maire de Baltimore, Stephanie Rawlings-Blake, qui préside également la Conférence des Maires des Etats-Unis ; et du Maire de Thessalonique, Yiannis Boutaris, qui portait l’étoile jaune lors de l’inauguration du mémorial pour les plus de 96% de Juifs de Thessalonique qui ont été déportés vers les camps de la mort nazis.

La charte des Maires Unis souligne que « dans un monde de communication globalisée où les idées antisémites se propagent très rapidement, l’impact de la montée de l’antisémitisme en Europe ne s’arrête pas aux frontières de l’Europe. »

Elle affirme une série de principes fondamentaux, dont la condamnation de la haine anti-juive sous toutes ses formes ; le rejet de toute justification aux actes antisémites pour des opinions liées à l’existence de l’Etat d’Israël ; la réaffirmation que l’antisémitisme et tout autre préjugé lié à la différence de religion sont incompatibles avec les valeurs des démocraties américaines et européennes; et la conviction que la promotion d’une compréhension mutuelle et d’un respect entre tous les citoyens sont essentiels à la bonne gouvernance et à la santé démocratique.

Les signataires prennent l’engagement d’oeuvrer au niveau local aux Etats-Unis et en Europe pour promouvoir le vivre ensemble, et affirmer que l’antisémitisme est incompatible avec les valeurs démocratiques.

Les autres maires qui souhaiteraient rejoindre cette initiative transatlantique sont invités à contacter mayorsunited@ajc.org.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s