AJC ouvre un bureau en Pologne dédié à l’Europe centrale

Varsovie 7 juin 2016 – Washington, D.C. – AJC va ouvrir un nouveau bureau en Europe centrale, basé à Varsovie, en Pologne. Le Directeur exécutif d’AJC, David Harris a annoncé cette extension de la présence en Europe de l’organisation juive internationale pendant son congrès annuel, le Global Forum, à Washington, D.C.

« L’établissement d’un bureau permanent à Varsovie est le fruit de décennies d’actions, marque le retour officiel d’AJC en Pologne et nous permet d’approfondir notre engagement avec d’autres pays significatifs de la région », selon Harris. « C’est une décision que nous voulions prendre depuis longtemps. Elle est désormais devenue possible grâce à la générosité et à la vision de John Shapiro et de sa femme, Dr. Shonni Silverberg, et nous en sommes ravis. »

Il s’agira du cinquième bureau d’AJC en Europe et il sera consacré à sept pays d’Europe centrale – la République tchèque, l’Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, la Pologne, et la Slovaquie. AJC est aujourd’hui présent en Europe à travers ses bureaux à Berlin, Bruxelles, Paris et Rome. Le bureau d’Europe centrale sera une partie intégrale de l’AJC Europe, basé à Paris.

AJC a considérablement étendue son action à l’international depuis 1990. Elle a été l’une des organisations non-gouvernementales les plus actives pour promouvoir la transition démocratique de l’Europe centrale et de l’Est depuis 1989. D’ailleurs, lors d’un déjeuner à la Maison Blanche à l’invitation de Bill Clinton en 1998, le Président tchèque Vaclav Havel a fait remarquer qu’AJC, avec deux organisations non-gouvernementales non-juives, « a substantiellement contribué à la création d’un ordre de sécurité et de paix en Europe. »

L’engagement d’AJC en faveur de la Pologne remonte au début des années 1980, avec son soutien pour le mouvement Solidarité. Peu après la chute du régime communiste en 1989, AJC s’était établi à Varsovie. Stanislaw Krajewski, Juif polonais militant pour le dialogue inter-religieux, fut représentant de l’AJC en Pologne de 1992 à 2009, jusqu’à la fermeture du bureau pour raisons financières.

« Nous avons cherché à aider le monde juif à comprendre l’évolution de la Pologne en une société ouverte et dynamique, où une communauté petite mais impliquée s’est refondé sur les ruines de l’extermination de trois millions de Juifs polonais par le régime nazi – ainsi que trois millions Polonais non-Juifs », explique David Harris. « Nous espérons également aider les Polonais à comprendre la vitalité et la diversité des communautés juives d’aujourd’hui à travers le monde, notamment en Israël. De plus, nous souhaitons ajouter une autre dimension à nos efforts pour promouvoir les liens entre les Etats-Unis et les pays d’Europe centrale, qui sont tous membres de l’OTAN et attachent une grande importance à leurs liens avec Washington. »

Parmi les grands traits de cette relation : le soutien d’AJC pour le mouvement Solidarité qui a transformé la Pologne en un grand pays démocratique et ancré vers l’Occident ; le partenariat d’AJC avec le gouvernement polonais pour faire du camp de la mort nazi de Belzec, où 500 000 Juifs ont été assassinés, un lieu de mémoire en 2004 ; et le témoignage d’AJC devant la Commission des relations internationales du Sénat américain en 1997 pour soutenir l’admission de la Pologne, ainsi que de la République tchèque et de la Hongrie, à l’OTAN. A l’époque, l’intervention de l’AJC a été qualifiée d’« énormément efficace et influent » par Jeremy Rosner, alors Conseiller spécial du Président et Secrétaire d’Etat pour la ratification de l’élargissement de l’OTAN.

AJC a lancé un programme inédit d’échanges en 1995, en partenariat avec le Forum for Dialogue Among the Nations, afin d’approfondir la compréhension mutuelle entre Juifs américains et polonais. A ce jour, plus de 400 personnes ont participé à cette initiative.

L’ouverture d’un bureau d’AJC en Europe centrale va également formaliser les relations en cours avec d’autres pays qui étaient derrière le rideau de fer ou incorporé contre leur gré à l’URSS. Les dirigeants d’AJC se rendent régulièrement en Europe centrale. Ce fut le cas en janvier dernier lors d’une mission de l’AJC en Estonie, Lettonie et Lituanie.

En août 1991, AJC a été la première – et sûrement la seule – organisation juive à appeler le Président George Bush père à reconnaître l’indépendance de l’Estonie, de la Lettonie et de la Lituanie, ce qu’il fit peu de temps après. AJC a plus tard soutenu l’ouverture de l’OTAN à trois pays baltes, et a accueilli favorablement leur intégration pleine et entière au sein de l’Union européenne en 2004.

En décrivant le rôle d’AJC dans la région, le Président estonien Toomas Hendrik Ilves a dit récemment « l’Estonie n’oubliera pas le rôle unique joué par AJC dans notre retour à l’indépendance, ni son soutien envers notre adhésion à l’OTAN ».

Harris a été honoré en 2005 par l’une des plus hautes distinctions de Pologne – la croix du mérite avec étoiles, au rang de Commandeur – en reconnaissance de son « engagement pour la paix, la réconciliation et l’amitié avec la Pologne et le peuple polonais ». En 2007, il a également reçu la plus haute distinction de Lettonie –  l’Ordre des trois étoiles, au rang de commandeur – pour son « engagement envers la coopération entre la République de Lettonie et les Etats-Unis. »

De plus, le rabbin Andrew Baker, Directeur d’AJC pour les affaires juives internationales, a également été honoré par les gouvernements de Lettonie en 2007 et de Lituanie en 2006 et en 2012. Il a également siégé dans des commissions officielles, établies par la République tchèque, la Lituanie et la Slovaquie, pour la restitution des biens suite à la Shoah et les questions d’éducation.

AJC, avec son siège à New York, et un bureau à Washington, DC., est également représenté à travers 22 bureaux locaux aux Etats-Unis, 11 bureaux à travers le monde (dont celui de Varsovie) et 32 accords internationaux avec des organisations, parmi lesquelles la Fédération des Communautés juives (République tchèque), la Communauté juive de Lituanie, l’Union des Communautés juives de Pologne, et l’Union des Communautés religieuses juives (en Slovaquie).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s