AJC commémore la mémoire des héros juifs américains du Débarquement

Vétérans Normandie« AJC est particulièrement fier d’avoir été associé à cette cérémonie de commémoration en l’honneur des soldats juifs américains et canadiens tués lors du débarquement de juin 1944, et nous tenons à remercier les organisateurs.

Cette commémoration est un moment particulier. Bien sûr, c’est un moment pour honorer, se recueillir et remercier. Mais c’est également un moment pour s’extraire des tumultes quotidiens, se poser et réfléchir.

Faut-il rappeler quelle tragédie a représenté la Seconde Guerre mondiale pour les peuples européens et quel en a été le tribut particulièrement lourd pour les Juifs en Europe ?

Dans tous les territoires sous domination nazie, le destin des Juifs a tragiquement été similaire : expropriation, travail forcé, déportation et extermination. Et ils furent relativement peu nombreux à échapper à ce sort.

En France, dans les mois qui ont précédé le débarquement allié, ceux qui avaient réussi à survivre jusque-là connurent une détérioration drastique de leurs conditions de vie, y compris en zone libre. Les arrestations et les déportations se sont accélérées à Bordeaux, Nice, Bayonne, Clermont-Ferrand, Grenoble et dans tant d’autres villes. A Paris, les Juifs capturés continuaient à être déportés vers les pays de l’Est. Pour le seul mois de mai 1944, environ 4000 Juifs ont péri dans le camp de Poiniki en Pologne.

Le débarquement allié du 6 juin 1944 a marqué le début d’une série de brèches dans le dispositif nazi en Europe et a finalement amené l’armée allemande à la reddition le 8 mai 1945. Pour les Juifs restant en Europe de l’Ouest, la victoire des forces alliées était leur seul espoir de libération et de survie.

Nous pensons aujourd’hui à ces vétérans qui ont défendu notre sécurité. Leur courage fut physique mais également moral. Malgré les horreurs de la guerre, la barbarie et les privations, ils ont gardé un espoir sans faille.

Ils se sont battus par solidarité avec les Juifs européens, mais pas seulement.

Fidèles au Tikun Olam, ils ont cru que le monde de demain pouvait être meilleur et plus sûr.

Ils ont cru à la paix et à la liberté.

Ils ont été jusqu’au sacrifice de leurs vies pour que d’autres – nous et nos enfants – puissions vivre libres.

Pour ce sacrifice extrême, pour leur courage exceptionnel, ils méritent toute notre gratitude. Aujourd’hui est une occasion de le dire, mais en réalité, nous leur sommes redevables tous les jours.

N’oublions jamais les soldats du débarquement. N’oublions jamais que la liberté n’est pas gratuite, qu’elle n’est jamais acquise. Ce voyage de mémoire est plus qu’une journée du souvenir. C’est un témoignage pour le présent et pour l’avenir.

Ces hommes ont été les porte-drapeaux des valeurs de la Démocratie. De nationalité américaine et canadienne, ils se sont battus pour que l’Europe retrouve la paix et la liberté et porte haut ses valeurs de tolérance, d’humanisme, de respect des minorités et de liberté religieuse.

Pourtant, dans l’Europe de 2016, des Juifs continuent d’être attaqués parce que Juifs. L’antisémitisme connaît de nombreux visages et nos valeurs démocratiques sont menacées à la fois par l’islamisme radical et par les partis populistes qui progressent partout en Europe.

De nombreux Européens souffrent. En ces temps difficiles, il est tentant de sombrer dans le doute, le cynisme et le désespoir. Nombreux sont ceux qui se laissent envahir par la peur – et tombent dans des logiques d’affrontement et de repli sur soi.

Les hasards de l’actualité font que cette cérémonie se déroule au moment même où le projet d’Union européenne – qui puise ces racines sur ces terres, sur les cimetières militaires de Normandie – est questionné, probablement plus qu’il ne l’a jamais été.

Pour faire face aux menaces et incertitudes actuelles en Europe, l’action de ces vétérans doit continuer de nous guider et constituer un exemple pour notre jeunesse. Ils nous apprennent à rester vigilants face aux ennemis de la Démocratie et à ne pas nous taire.

Défendre, tous ensemble, les valeurs pour lesquelles ils se sont battus est sans doute le plus bel hommage que l’on puisse leur rendre.

Commémorer ces vétérans, c’est aussi se rappeler que même dans les moments les plus sombres, il y a toujours de l’espoir. De l’espoir pour la justice, pour la paix, pour le progrès et pour la liberté. »

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s