AJC s’insurge contre la violence déclenchée par des Juifs orthodoxes au mur occidental

mur des Lamentations

AJC est scandalisé par la violence déclenchée par les juifs orthodoxes Haredi au mur occidental de Jérusalem, l’un des sites les plus saints du Judaïsme. Des dizaines de manifestants réclamant les mêmes droits de prière pour les femmes et les hommes se sont empoignés mercredi dernier avec des juifs orthodoxes ayant essayé de leur barrer l’accès du site.

AJC exhorte le gouvernement israélien à faire appliquer sans plus attendre la décision historique prise en début d’année de créer un espace de prière mixte sur le côté sud du mur, communément appelé l’Arche de Robinson.

« La mise en application de cette décision est encore plus impérative après l’incident scandaleux survenu hier » a déclaré Steven Bayme, directeur Contemporary Jewish Life d’AJC. « La violence à l’encontre d’un groupe qui essaie de prier est inexcusable. Ce n’est pas un biais possible pour résoudre les différends ; cela encourage la division du peuple juif. Le mur occidental devrait être un symbole de l’unité juive et non de la discorde. »

Après maintes demandes de nombreux mouvements juifs, rejoints par AJC, la création d’un troisième espace de prière a finalement été validée le 31 janvier dernier.

AJC a salué le compromis approuvé par le gouvernement en janvier. Mais tandis que tous les courants du judaïsme se sont mis d’accord à ce moment-là, les Haredi orthodoxes s’y sont fermement opposés et ont bloqué sa mise en œuvre.

« Les frustrations profondes des Juifs conservateurs et réformistes, hommes et femmes, sont tout à fait compréhensibles », a déclaré M. Bayme. « Il est question d’offrir la possibilité à tous les Juifs de prier dans la paix et le confort spirituel au mur des Lamentations. Pour la première fois, les organisateurs ont reçu un permis spécial de la police leur permettant d’apporter leurs rouleaux de la Torah au mur occidental.

Dans une lettre envoyée à AJC en septembre 2015, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou assurait s’engager à « renforcer l’unité du peuple juif » et a promis « de rejeter sans équivoque toute tentative de nous diviser ou de délégitimer toute communauté juive ».

AJC travaille sur les questions de pluralisme religieux en Israël depuis 2014 afin de créer des alternatives reconnues au Grand Rabbinat sur les procédures relatives au mariage et la conversion au judaïsme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s