AJC condamne la résolution de l’UNESCO sur Israël et se réjouit que dix pays aient rejeté le texte

2 mai 2017 – New York – AJC se félicite que plusieurs Etats membres aient voté contre la dernière résolution de l’Unesco visant à attaquer Israël. Le texte a été adopté aujourd’hui à Paris par un vote de 22 voix pour, 10 contre et 23 abstentions.

« L’Allemagne, la Grèce, l’Italie, la Lituanie, le Paraguay, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, le Togo, l’Ukraine et les Etats-Unis ont montré une détermination morale en rejetant sans équivoque cette résolution mal intentionnée et portée par les Arabes », a déclaré David Harris, Directeur exécutif d’AJC. « En effet, les Arabes soutenant le texte n’ont même pas pu rassembler une majorité, ce qu’ils doivent considérer comme un recul par rapport à leur attente d’une « majorité automatique ». »

La résolution a été soumise au vote des 59 membres du Conseil exécutif de l’Unesco par l’Algérie, l’Egypte, le Liban, le Maroc, Oman, le Qatar et le Soudan. Il a surtout repris les assertions des résolutions précédentes sur Jérusalem, la capitale d’Israël, et les lieux saints de Jérusalem et de la Cisjordanie.

« Les dirigeants palestiniens et leurs alliés utilisent systématiquement l’UNESCO pour pouvoir censurer Israël, y compris le jour de l’indépendance du pays » a déclaré David Harris, directeur exécutif d’AJC. « Cette stratégie erronée nuit à la mission de l’UNESCO et ne permet en aucun cas de faire avancer le processus de paix. » L’UNESCO, l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture, a été créé en tant qu’organisme non politique visant à promouvoir l’éducation, La science et la culture dans le monde entier.

AJC a longtemps soutenu une résolution négociée du conflit israélo-palestinien fondée sur deux États vivant côte à côte, en paix, dans des frontières sûres et reconnues. Une telle solution ne peut être obtenue que par des négociations directes entre les parties.

« Le fait que l’Autorité palestinienne et plusieurs pays arabes cherchent à exploiter ce corps depuis longtemps pour isoler Israël tout en niant les réalités historiques est tragique » a déclaré David Harris, qui se trouvait la semaine dernière avec le ministre italien des affaires étrangères, afin de sensibiliser les membres de l’UNESCO avant le vote.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s