AJC remercie le journal BILD pour la diffusion du reportage sur l’antisémitisme et exhorte ARTE et WDR à suivre l’exemple

Manifestation pro-palestinienne à Paris, avril 2017

Berlin – 13 juin 2017 – AJC remercie le journal BILD pour la diffusion du reportage « Élu et exclu – la haine envers les juifs en Europe »

« Il est incompréhensible que les deux médias se soient opposés à la diffusion. Les derniers jours ont pourtant précisément démontré l’intérêt important de ce film au sein de la société. Cela fait preuve d’une prise en compte grandissante de l’antisémitisme au sein de la société allemande aujourd’hui, ce qui constitue la condition préalable pour combattre efficacement l’antisémitisme. »

Avec l’adoption de la « résolution pour combattre l’antisémitisme », le Parlement européen a sommé les pays de la communauté à améliorer et protéger la condition de vie des Juifs en Europe. En votant la « Working Definition on Antisemitism», le Parlement a particulièrement souligné le fait que l’antisémitisme ciblant Israël est un problème grandissant. Cette recommandation va de pair avec le rapport publié il y a quelques semaines par la « Commission d’experts indépendante Antisémitisme du Bundestag allemand », dans lequel des demandes semblables sont exprimées.

C’est donc dans ce contexte que Deidre Berger critique le refus véhément des deux médias à ne pas diffuser le film, et doute du bien-fondé de l’explication publique apportée par ces dernières :

« Comment se peut-il qu’une demi-année après la finalisation du film, les faits ne soient vérifiés que maintenant ? Le film aurait pu être modifié et recoupé plusieurs fois dans ce laps de temps s’il y avait un véritable intérêt. Comme cela n’a pas été fait, l’impression donnée est qu’il n’est pas souhaité de voir diffuser une présentation objective des aspects du conflit au Proche-Orient. »

AJC avait déjà encouragé la diffusion du film, lorsque se dessinait déjà le refus des deux chaînes de diffuser le reportage. La lettre disait notamment : « Nous sommes convaincus du fait que ce film pourrait entamer un débat public urgent sur le nouveau danger des forces antisémites et conspirationnistes. » Berger conclut : « Au lieu de se préoccuper des conséquences et des victimes de l’antisémitisme, le WDR, selon son propre communiqué de presse, se soucie surtout de l’image d’ONG qui remettent en cause depuis des années le droit d’existence d’Israël. Cette orientation unilatérale qu’ont ces organisations est depuis plusieurs années parfaitement connue et documentée. Une vérification par le WDR des activités des différentes organisations allemandes d’aides dans les territoires palestiniens ne serait donc que du temps perdu. Cela ne contribue qu’à retarder encore un peu plus la diffusion du film. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s