Réponse d’AJC sur la décision israélienne d’interdire l’entrée des représentantes Omar et Tlaib

15 août 2019 – New York – David Harris, CEO d’American Jewish Committee (AJC), a fait la déclaration suivante en réponse à l’annonce du gouvernement israélien :

En tant qu’amis et partisans de longue date d’Israël, AJC a toujours cru qu’il était essentiel de se rendre en Israël pour mieux comprendre ce pays dynamique et les défis très réels auxquels il fait face en matière de sécurité.

Lorsque les congressistes Ilhan Omar et Rashida Tlaib ont annoncé leur intention de se rendre dans le pays, le gouvernement israélien a décidé de leur permettre d’y entrer, malgré leur hostilité incessante envers l’État juif et leur soutien actif au mouvement BDS. Cette décision, qu’AJC a appuyée, a été prise, avant tout, par respect pour le fait que les deux sont membres du Congrès américain et qu’Israël est fier, à juste titre, d’être une société ouverte et démocratique.

D’après ce que nous comprenons, lcs congressistes n’ont demandé aucune réunion avec des responsables israéliens, membres de la Knesset (Parlement) d’aucun parti majoritaire, ni aucune séance d’information sur quelque sujet que ce soit avec des experts israéliens de renom. Le fait que les législateurs n’aient pas inclus la moindre perspective israélienne révèle qu’il ne s’agissait pas d’une mission d’enquête, mais plutôt d’un exercice de propagande. Ils sont allés jusqu’à qualifier ce voyage de  » délégation en Palestine « , en précisant qu’ils ne venaient pas pour entendre des points de vue différents, mais plutôt pour saper la légitimité même de l’État d’Israël.

AJC estime que, sur deux options loin d’être idéales, aucune des deux n’étant sans risque, Israël n’a pas fait un choix judicieux en renversant sa décision initiale.

Bien que nous respections pleinement le droit souverain d’Israël de contrôler l’entrée dans le pays, un droit que chaque nation emploie, et bien que nous ne nous fassions aucune illusion sur les vues implacablement hostiles de ces représentantes. Omar et Tlaib sur les questions liées à Israël, nous pensons néanmoins que le prix aux États-Unis de l’interdiction d’entrée de deux membres du Congrès pourraient s’avérer encore plus élevés qu’une autorisation d’entrée.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s