Hausse alarmante de l’antisémitisme confirmée par les chiffres du ministère de l’Intérieur

En 2019, les actes antisémites ont augmenté de 27%, a publié le ministère de l’Intérieur (687 actes en 2019 contre 541 actes en 2018).

Ce sont les « menaces » (536) comme les propos ou gestes menaçants, inscriptions, tracts ou courriers qui constituent l’essentiel des faits à caractère antisémite. Le reste (151) concerne des « actions », soit les atteintes aux personnes et aux biens, telles les dégradations, vols, et violences physiques.

Lorsqu’on additionne les faits antisémites, antichrétiens, antimusulmans et « à caractère raciste et xénophobe » publiés par le ministère pour l’année 2019, on arrive à un total de 3035 faits comptabilisés. Les actes antisémites représentent donc plus de 22% du total pour une population juive estimée à environ 1% de la population nationale.

Cette nouvelle hausse alarmante de l’antisémitisme nous ramène au triste constat qu’en dépit de la bonne volonté de notre gouvernement, les actions menées en matière de lutte contre ce phénomène ne permettent pas de le voir reculer. « Les politiques menées pour combattre l’antisémitisme doivent être à la hauteur non seulement de l’ampleur du phénomène -le nombre d’actes n’est pas descendu en-dessous de 300 depuis vingt ans – mais aussi de la préoccupation qu’il suscite, à juste titre, chez tous les Français », exprime Anne-Sophie Sebban-Bécache, directrice d’AJC Paris.

Pour rappel, l’enquête que nous avons publiée avec la Fondation pour l’Innovation Politique et l’IFOP la semaine dernière montre que 73% des Français dans leur ensemble considèrent que l’antisémitisme n’est pas le problème des Juifs mais celui de la société française dans son ensemble.

« Cela signifie », ajoute Anne-Sophie Sebban-Bécache, directrice d’AJC Paris, « qu’une augmentation significative des deniers publics consacrés à la lutte contre l’antisémitisme est absolument nécessaire si l’on veut endiguer le phénomène et en prémunir les futures générations : il faut être plus ferme, il faut aller plus vite, il faut être plus précis, il faut aller partout. »

Cette annonce intervient après plusieurs jours de commémoration du 75ème anniversaire de la découverte du camp d’Auschwitz par les Soviétiques et du voyage du Président de la République Emmanuel Macron en Israël, où ce dernier a réaffirmé l’engagement de la France contre l’antisémitisme.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s