AJC s’indigne que la France remette son prix des Droits de l’Homme à Al Haq et B’Tselem 

Ce lundi 10 décembre, à l’occasion des 70 ans de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, la Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme a choisi de décerner le prix des droits de l’Homme de la République française aux organisations israélienne et palestinienne B’Tselem et Al-Haq, pourtant connues pour leur soutien ouvert aux activités de boycott d’Israël, interdites en France. Si l’initiative de ce prix est tout à fait louable, le choix des récipiendaires opéré par la CNCDH, et de facto par la République Française, est totalement incompréhensible.

Lire la suite

AJC salue la déclaration du Conseil européen sur le combat contre l’antisémitisme

6 décembre 2018 – Bruxelles – AJC se félicite de l’adoption à l’unanimité ce jour par le Conseil de l’Union européenne d’une déclaration sur le combat contre l’antisémitisme à travers l’Europe. C’est la première fois que les 28 Etats membres du Conseil votent une mesure globale qui vise à mobiliser les pays européens contre l’antisémitisme et à garantir la sécurité des Juifs européens.

« L’Union européenne a pris une décision historique dans le combat contre toute forme de haine visant les Juifs », a déclaré Daniel Schwammenthal, Directeur du Transatlantic Institute de l’AJC, qui vise à promouvoir les droits de l’homme et les valeurs démocratiques à travers le monde.

Lire la suite

AJC s’inquiète de la montée alarmante des actes antisémites pour l’année 2018

Annoncés ce matin par le Premier Ministre, les premiers chiffres de l’antisémitisme en France pour l’année 2018 sont effrayants : quatre-vingts ans après la nuit de cristal, le nombre d’actes antisémites a augmenté de 69% sur les neufs premiers mois de cette année.

C’est la première fois depuis 2015 qu’il faut déplorer une hausse aussi importante. Il faut néanmoins rappeler que les actes antisémites n’avaient pas véritablement reculé entre 2015 et 2018 : une légère baisse avait été observée en 2017 mais le nombre d’actes antisémites avait atteint un niveau historiquement haut au cours des deux années précédentes. Surtout, la violence des actes antisémites n’a quant à elle cessé d’augmenter sur cette même période. En mars 2018, le meurtre antisémite de Mireille Knoll en a malheureusement été la manifestation la plus terrible.

Lire la suite

AJC regrette profondément la déclaration du président de la République sur Philippe Pétain

AJC regrette profondément la déclaration du président de la République sur Philippe Pétain : aucun hommage ne saurait être rendu à un condamné à l’indignité nationale.

Dans le cadre du centenaire du 11 novembre, le président de la République a fait savoir que Philippe Pétain figurerait sur la liste des maréchaux de la Première Guerre mondiale à qui un hommage sera rendu, ce samedi 10 novembre, aux Invalides. Pour justifier ce choix, le président a déclaré que Pétain « avait été aussi un grand soldat » en 1914-1918 tout en rappelant qu’il avait « conduit à des choix funestes » pendant la Seconde Guerre mondiale, convoquant la nécessité de reconnaître la « complexité de l’Histoire ».

Lire la suite

AJC est horrifié par l’attaque antisémite de la synagogue de Pittsburgh

Onze personnes ont été tuées et six blessées lors de l’assaut de la synagogue Tree of Life de Pittsburgh. Le tireur, un suprémaciste blanc antisémite, a été appréhendé par les forces de l’ordre.

« Le caractère sacré du shabbat a été attaqué, rappel solennel que nous, Juifs, même aux États-Unis, devons être constamment vigilants », a déclaré David Harris, directeur exécutif d’AJC. «Nous pleurons les victimes aux côtés des familles, prions pour le prompt et complet rétablissement des blessés et exprimons notre solidarité envers l’ensemble de la communauté juive de Pittsburgh.»

Lire la suite

Des dirigeants américains, européens et canadiens réaffirment l’importance de l’alliance transatlantique en signant notre charte AJC

26 septembre 2018 – New York – Une trentaine de dirigeants éminents et personnalités politiques américaines, européennes et canadiennes, ont signé la déclaration lancée par l’American Jewish Committee en soutien à l’alliance transatlantique et aux valeurs essentielles qui unissent l’Amérique du Nord et l’Europe.

Cette charte – “Réaffirmer le partenariat transatlantique – un engagement d’unité et de détermination”, accompagnée de la première liste de signataires, est publiée ce jour dans le New York Times aux États-Unis et dans l’édition internationale. Elle sera également publiée dans Le Monde dans la journée. Toutes les informations relatives à la charte sont également disponibles au lien suivant : www.AJC.org/TransatlanticUnity.

Lire la suite

Des centaines de personnes venues assister à notre nouvelle édition du Sursaut, axée sur les relations transatlantiques

Hier, à la mairie du 4ème arrondissement de Paris, se tenait la nouvelle édition de notre forum Le Sursaut, intitulée « Pour un sursaut des démocraties libérales : quelle nouvelle alliance transatlantique ? ».

L’événement, organisé à l’initiative d’AJC Europe et de la Fondation pour l’innovation politique, s’est caractérisé par une journée complète d’échanges et de débats, et a réuni une trentaine d’intervenants de qualité face à un public de plus de 300 personnes.

Lire la suite

AJC critique l’adoption par la Knesset de la loi sur l’Etat-nation

18 Juillet, 2018 – New York – AJC est profondément déçu que la Knesset israélienne, avec le soutien actif du Premier Ministre Netanyahou, ait adopté aujourd’hui la controversée loi sur l’Etat-nation. La mesure a recueilli le vote des 120 membres de la Knesset, par 62 voix contre 55 et deux abstentions. Elle va devenir la 15ème loi fondamentale d’Israël.

Le fait qu’Israël soit l’Etat juif et que ses principaux symboles, tels le drapeau et l’hymne national, soient distinctement juifs, sont des faits bien établis – ce qui, selon nous, en tant qu’amis indéfectibles d’Israël, rend ce genre de loi non nécessaire.

Lire la suite

AJC condamne la politique d’immigration de « tolérance zéro » qui sépare les familles; soutient les projets de loi visant à réunir enfants et parents

20 juin 2018 – New York – AJC condamne la séparation injustifiée de près de 2 000 enfants de leurs parents à la frontière américano-mexicaine au cours des dernières semaines et demande une action immédiate du Congrès pour changer la politique de l’administration.

Dans une lettre adressée au procureur général Jeff Sessions et au secrétaire à la Sécurité intérieure Kirstjen Nielsen, AJC s’est associée à 25 autres organisations juives pour dénoncer les séparations d’enfants et demander à l’administration d’annuler sa politique de tolérance zéro envers les demandeurs d’asile et les immigrants. La politique est non seulement moralement répréhensible, mais elle contribue à l’accumulation des affaires d’expulsion et des contestations judiciaires devant les tribunaux fédéraux, place des milliers d’immigrants supplémentaires dans des centres de détention et des abris, et pourrait mettre en danger la vie d’autres enfants.

Lire la suite

Lutte contre le financement du terrorisme : un nouvel éclairage apporté par des experts israéliens invités par AJC

Paris – 8 juin 2018 – Hier, AJC et NGO Monitor ont organisé un événement sur le sujet « No Money for Terror : la lutte contre le terrorisme doit passer par l’assèchement de ses sources de financement » dans les bureaux parisiens d’AJC. Le député et ancien membre des services de renseignement intérieurs israéliens, Amir Ohana, et le chef du Bureau national de lutte contre le financement du terrorisme d’Israël Paul Landes, nous ont fait l’honneur de leur présence et ont apporté de nouveaux éclairages sur ces questions essentielles, notamment en matière de bonnes pratiques et de possibilités de coopération entre la France et Israël.

Lire la suite

Le dirigeant de la plus grande organisation musulmane du monde prendra la parole au Global Forum d’AJC à Jérusalem

14 mai 2018 – New York – Yahya Cholil Staquf, secrétaire général de la plus grande organisation musulmane du monde, le conseil suprême de la Nahdlatul Ulama, prendra la parole à l’occasion du Global Forum d’AJC à Jérusalem.

La conférence qui se tiendra sur 4 jours – du 10 au 13 juin – constitue l’événement annuel le plus important de notre organisation.

Lire la suite

AJC réagit au retrait des Etats-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien (JCPOA)

8 mai 2018 – New York – Le directeur exécutif d’AJC David Harris réagissant à l’annonce faite par le Président Trump du retrait des États-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien, a fait la déclaration suivante :

Lorsque la signature du JCPOA a été annoncée le 14 juillet 2015, AJC a passé trois semaines à étudier l’accord, a rencontré une série d’officiels de haut niveau américains, européens et du Moyen-Orient, et s’est engagé dans une discussion interne très minutieuse. Ceci est par ailleurs à replacer dans le contexte d’un engagement d’AJC depuis près de deux décennies pour lutter contre la montée de la menace iranienne, menant des discussions innombrables de Beijing à Berlin, de Tokyo à Paris, de New Delhi à Bruxelles, de Washington aux Nations-Unies et bien au-delà.

Lire la suite

AJC salue la condamnation par le Parlement européen des crimes de guerre commis par le Hamas, mais déplore l’appel à la levée « inconditionnelle » de l’embargo maritime israélien

Bruxelles – 19 avril 2018 – L’Institut Transatlantique de l’AJC a salué hier le Parlement européen pour sa condamnation des crimes de guerre commis par le Hamas durant les récentes et violentes manifestations, mais a critiqué l’organe législatif suite à la résolution émise sur la situation dans la bande de Gaza incluant la préconisation d’une levée « inconditionnelle » de l’embargo maritime d’Israël sur les territoires contrôlés par le Hamas.

Lire la suite

AJC critique la décision du Parlement Européen d’annuler une exposition de dessins sur l’Iran

Bruxelles – 21 février 2018 – AJC déplore que le Parlement européen ait interdit à un groupe de députés de l’UE, tous partis confondus, d’accueillir une exposition autour de dessins mettant en lumière les violations des Droits de l’Homme commises par Téhéran.

L’exposition ayant été annulée dans son intégralité par la députée libérale britannique Catherine Bearder au motif qu’elle était « trop controversée », elle a due être déplacée dans un lieu adjacent par les quatre membres du Parlement co-organisateurs de l’événement – Lars Adaktusson (EPP), Péter Niedermüller (S&D), Anders Vistisen (ECR) et Petras Auštrevičius (ALDE).

Lire la suite