AJC horrifié par l’attaque antisémite survenue au domicile d’un rabbin à Monsey

29 décembre 2019 – New York – L’American Jewish Committee est horrifié par l’attaque antisémite survenue au domicile d’un rabbin à Monsey, dans la région de New York. David Harris, CEO d’AJC Global s’est exprimé:

« Nous condamnons avec la plus grande fermeté l’attaque antisémite qui a eu lieu au domicile d’un rabbin à Monsey, New York, pendant la fête juive de Hanoucca. Nous prions pour le rétablissement complet des personnes blessées par l’agresseur, muni d’une machette. Et nous remercions les forces de l’ordre pour leur réaction rapide et l’arrestation du suspect présumé à New York.

Nous sommes témoins d’une véritable épidémie d’attaques antisémites dans la région de New York. Rien que la semaine dernière, il y en a eu au moins une par jour.

Lire la suite

AJC condamne la nouvelle attaque antisémite de Villeurbanne

4 juin 2012 – New York – AJC  condamne l’attaque antisémite qui a eu lieu à Villeurbanne et exhorte les autorités françaises à traduire en justice les responsables de l’agression barbare. «La communauté juive de France  est en état d’alerte après les meurtres sauvages qui ont eu lieu à Toulouse il y a deux mois», a déclaré le directeur exécutif d’AJC David Harris. « Cette dernière attaque plonge la communauté juive dans une peur de la banalisation de l’acte antisémitisme. C’est un autre rappel de la nécessité d’être vigilant et de renforcer la sécurité. » Selon le ministère de l’Intérieur, samedi soir une dizaine de personnes utilisant des marteaux et des barres de fer ont brutalement attaqué trois jeunes juifs à Villeurbanne. Deux des victimes, l’un avec une blessure à la tête, ont été traités à l’hôpital. Le ministère de l’Intérieur a déclaré que l’attaque était antisémite, et a appelé à faire le nécessaire pour que les auteurs soient arrêtés et traduits en justice. « Ces actes d’une extrême gravité sont une attaque délibérée contre notre modèle républicain qui doit permettre à tous, sans distinction, de vivre librement et en toute sécurité son appartenance religieuse. », a déclaré le ministre de l’Intérieur Manuel Valls.
En mars, Mohammed Merah avait assassiné de sang froid trois enfants et un enseignant à l’école Ozar Hatorah à Toulouse.