AJC est horrifié par le braquage à domicile d’une famille juive à Créteil

3 décembre 2014 – Paris – AJC est horrifié par le braquage à domicile d’une famille juive à Créteil.

Hier, trois individus cagoulés ont fait irruption par la force dans le domicile d’une famille juive en pensant y trouver de fortes sommes d’argent sur la base d’un préjugé antisémite consistant à penser que les Juifs sont riches. « Dis-nous où tu caches l’argent, vous, les juifs, vous avez toujours de l’argent ! » tels on été les propos proférés par les agresseurs selon les victimes. En effet, à l’intérieur, se trouvaient l’un des fils, âgé de 21 ans, qui a été bâillonné et menacé avec des armes de poings et sa petite amie de 19ans, qui a subi des attouchements.

Si le caractère antisémite de cette attaque n’est pas encore pleinement confirmé par les forces de l’ordre, il est impossible de ne pas faire le parallèle avec ce qu’a vécu Ilan Halimi, il y a 8 ans déjà. Cette énième attaque crapuleuse doit également être analysée à travers le prisme du dernier sondage réalisé par la Fondapol qui a révélé que 25% de la population française pensait que les juifs avaient trop de pouvoir dans le domaine de l’économie et de la finance.

« Ces tragédies antisémites successives  soulignent les dangers très réels auxquels les Juifs de France sont confrontés et ce, même si nous reconnaissons que les gouvernements respectifs sont fermement mobilisés pour lutter contre de tels phénomènes » a déclaré Simone Rodan-Benzaquen, Directrice AJC France. «  Trop c’est trop ! Il est évident que beaucoup plus doit être fait partout en  France pour endiguer ce fléau : appliquer la tolérance zéro et intensifier l’action pénale. A plus long terme, il est vital d’établir des initiatives éducatives pour favoriser un climat de respect mutuel et casser les préjugés. »

AJC France, par la voix de sa directrice, rencontrera dans quelques jours le nouveau délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, Gilles Clavreul, dans le but d’enclencher un nouveau plan d’action pour lutter contre l’antisémitisme en France.

AJC condamne l’attaque brutale contre deux juifs en France

4425423_3_fb5c_deux-freres-se-rendaient-a-la-synagogue-de_00637511f335287f52566d4adc6367bb25 mai 2014 – New York – AJC condamne fermement l’attaque révoltante survenu hier à Creteil à l’encontre de deux frères, âgés de 21 et 18 ans. Le Ministère de l’Intérieur confirmé la nature antisémite de ce tragique incident.

Les rapports indiquent que les deux jeunes juifs ont été sévèrement battus avec des poings américains alors qu’ils étaient sur le chemin de leur synagogue et portaient leur kippa. À ce stade, aucun suspect n’a été identifié.

Cette attaque a eu lieu dans la même journée que celle de l’attentat de Bruxelles, où quatre juifs ont été tués sur le parvis du musée juif par un individu toujours recherché par les autorités belges.

« Ces tragédies antisémites soulignent les dangers très réels auxquels les Juifs d’Europe sont confrontés et ce, même si nous reconnaissons que les gouvernements respectifs sont fermement mobilisés pour lutter contre de tels phénomènes » a déclaré David Harris, Directeur exécutif d’AJC. «  Il est évident que beaucoup plus doit être fait partout en Europe pour endiguer ce fléau : renforcer la sécurité devant des lieux juifs, intensifier le renseignement et l’action juridique. A plus long terme, il est vital d’établir des initiatives éducatives pour favoriser un climat de respect mutuel.« 

AJC n’ eu de cesse d’attirer l’attention sur la menace croissante de l’antisémitisme en Europe depuis les années 2000, quand une hausse considérable des actes antisémites avait eu lieu. Plus récemment, AJC a publié une pleine page dans le Wall Street Journal en date du 13 mai pour souligner le problème. Cette publication est intervenue au lendemain du discours, au AJC Global Forum, du Ministre des Affaires Étrangères français, Laurent Fabius où ce dernier condamnait fermement et clairement toutes les formes d’antisémitisme et réaffirmait que le gouvernement ne tolérerait aucun acte de haine.

Simone Rodan-Benzaquen, Directrice AJC France travaille actuellement en étroite relation avec des représentants gouvernementaux français et des représentants de la communauté juive.