AJC salue l’intransigeance de la France lors des négociations avec l’Iran à Genève.

3511309_3_9531_laurent-fabius-et-son-homologue-iranien_6fce2e76550b38529fe539dab8b83983_0

10 novembre 2013 – Paris – AJC salue l’intransigeance de la France par la voix de son Ministre des Affaires Etrangères, Laurent Fabius lors des négociations sur la question du nucléaire iranien à Genève.

Le P5+1 s’était, en effet réuni, ces derniers jours à Genève pour tenter de trouver un accord avec l’Iran au sujet de son programme nucléaire. Si les négociations s’étaient accélérées ces dernières heures, il semble que l’Iran n’a finalement pas montré  toutes les garanties nécessaires pour parvenir à un accord selon la diplomatie française.

« Il y a quelques points sur lesquels nous ne sommes pas satisfaits », a déclaré Laurent Fabius, citant le cas du réacteur d’Arak « extrêmement proliférant » et la question de l’enrichissement de l’uranium. « Si ces questions-là ne sont pas réglées, ce ne sera pas possible », a-t-il poursuivi réaffirmant « vouloir » un accord mais mettant en garde contre « un jeu de dupes ».

« Nous saluons la clairvoyance et le pragmatisme de Laurent Fabius » a déclaré Simone Rodan-Benzaquen, Directrice AJC France. « Il est important que la communauté internationale reste lucide, ferme et solidaire. Le P5+1 ne doit pas s’emballer après la récente campagne de charme du régime iranien. Seuls les faits doivent prévaloir afin de trouver une issue favorable » a conclu Simone Rodan-Benzaquen.

AJC salue les propos de Laurent Fabius à l’encontre du Hezbollah

ALeqM5i05hYmocild8JlH69bnig0haVc1w23 mai 2013 – Paris –  AJC considère les propos de Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères qui s’est exprimé en faveur de l’inscription de la branche militaire du Hezbollah sur la liste des organisations terroristes de l’Union Européenne comme une étape importante.

« La France va proposer que la branche militaire du Hezbollah soit inscrite sur la liste des groupes terroristes de l’Union européenne. » a déclaré Laurent Fabius depuis Amman où il participait à une réunion ministérielle des amis du peuple syrien.

« Compte tenu des décisions qu’a prises le Hezbollah et le fait qu’il a combattu très durement la population syrienne, je confirme que la France proposera d’inscrire la branche militaire du Hezbollah sur la liste des organisations terroristes » de l’UE, a déclaré Laurent Fabius à des journalistes.

AJC mène, depuis plusieurs mois, une campagne européenne pour que le Hezbollah soit placé sur la liste des organisations terroristes.

« L’implacable activité meurtrière du Hezbollah impose à l’Union Européenne de tout faire pour que le Hezbollah soit répertorié en tant qu’organisation terroriste. La volonté de la France d’inscrire la branche militaire du Hezbollah est un premier pas important.» a déclaré Simone Rodan-Benzaquen, Directrice AJC France. « Le Hezbollah est la quintessence même de ce que peut-être une organisation terroriste. Premier partenaire de l’Iran, il sévit également en Syrie aux côtés de Bashar Al-Assad, tout en continuant à mener des activités criminelles et terroristes en Europe; en témoignent l’attentat de Bulgarie ou 5 personnes ont trouvé la mort ainsi que la récente condamnation de Hossan Yaccoub, membre du Hezbollah, à Chypre » a continué Simone Rodan-Benzaquen.

Le Royaume-Uni, qui a déjà inscrit la branche militaire du Hezbollah sur sa liste des organisations terroristes nationale, vient de demander à ses partenaires européens d’inscrire l’aile militaire du Hezbollah sur la liste européenne. Le ministre des affaires étrangères allemand Guido Westerwelle a également exprimé son soutien à une telle initiative.