« Délit de faciès » par Gabriel Abensour

On l’a lu, partout, on l’a vu sur toutes les chaînes, les Juifs ultraorthodoxes, les “harédim”, ne respectent pas le confinement, ne respectent pas grand-chose, d’ailleurs, si ce n’est leurs maîtres. Et si les choses étaient bien plus complexes et nuancées ?

« UN PEUPLE « VIVANT » DONT TOUTE LA FORCE COLLECTIVE RÉSIDE DANS SA CAPACITÉ À GÉMIR ; À SE CACHER JUSQU’À CE QUE PASSE LA TEMPÊTE ; À SE DÉTOURNER DE SON FRÈRE MISÉRABLE ET À RÉCOLTER QUELQUES BROUTILLES EN CACHETTE ; À SE FROTTER AUX GENTILS POUR GAGNER SA VIE TOUT EN SE PLAIGNANT DE LEUR PERFIDIE – AUCUN DIEU NE VOUDRA RENDRE JUSTICE À UN TEL PEUPLE, CAR CELUI-CI N’EN EST PAS DIGNE. »
Yosef Hayim Brenner, Anthologie, Tel-Aviv, 1985, Tome IV, p. 1286

Lire la suite

AJC s’insurge contre la violence déclenchée par des Juifs orthodoxes au mur occidental

mur des Lamentations

AJC est scandalisé par la violence déclenchée par les juifs orthodoxes Haredi au mur occidental de Jérusalem, l’un des sites les plus saints du Judaïsme. Des dizaines de manifestants réclamant les mêmes droits de prière pour les femmes et les hommes se sont empoignés mercredi dernier avec des juifs orthodoxes ayant essayé de leur barrer l’accès du site.

AJC exhorte le gouvernement israélien à faire appliquer sans plus attendre la décision historique prise en début d’année de créer un espace de prière mixte sur le côté sud du mur, communément appelé l’Arche de Robinson.

Lire la suite