Le pluralisme religieux, le peuple juif et le Grand Rabbinat

mariage-juifElla Spivack est née aux Etats-Unis d’un père juif et d’une mère non-juive. Enfant, elle a été convertie par un rabbin non-orthodoxe puis a été élevée dans la tradition juive. Elle a fait son alya en 2008 avant de rejoindre volontairement l’armée israélienne. Elle a suivi les cours de conversion orthodoxe fournis par Tsahal et y a rencontré son futur mari tout en travaillant à la Knesset.

Pour des raisons idéologiques mais aussi administratives, le couple souhaite être marié par un rabbin conservateur. Mais, en Israël, le monopole du Grand Rabbinat sur les questions de statut interdit cela. Le couple s’est ainsi marié en Israël, avec un rabbin conservateur… à l’occasion d’une cérémonie non reconnue. Ils se sont ensuite mariés civilement aux Etats-Unis, et cherchent désormais à faire reconnaître leur mariage en Israël.

Il s’agit d’un exemple parmi tant d’autres de la façon dont un événement joyeux se transforme en cauchemar pour les couples, et ce du fait de l’absence de liberté de choix dans le mariage en Israël.

Lire la suite