AJC recevra le Ministre des Affaires Etrangères, Laurent Fabius à son Global Forum qui se tiendra du 12 au 14 mai.

photo9 mai 2014 – Paris – Le « Global Forum » 2014 de l’American Jewish Committee (AJC) 2014, qui se tiendra du 12 au 14 mai à Washington, portera une attention particulière à la France pour sa lutte contre l’antisémitisme ainsi que son amitié profonde envers les Etats-Unis et Israël en recevant Monsieur Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères.

Monsieur Laurent Fabius s’exprimera lundi 12 mai aux environs de 18h20 (heure  locale) devant une assemblée de plus de 1700 personnes et exposera la vision de la France en ce qui concerne l’Europe, les questions de l’antisémitisme et de racisme et les récentes évolutions au Moyen-Orient.

Le Global forum est une plateforme mondiale qui réunit chaque année ministres, ambassadeurs des cinq continents, parlementaires, leaders mondiaux de la société civile ainsi que l’ensemble des leaders de la communauté juive internationale pour des échanges sur les enjeux politiques, stratégiques et sociaux.

Madame Hillary Clinton, le Sénateur John McCain, les Ministres des Affaires étrangères du Canada et de Singapour ainsi que Monsieur Youval Steinitz, Ministre israélien des relations internationales, du renseignement et des affaires stratégiques prendront également la parole.

« Le Global Forum est une expérience absolument unique, un « must » en la matière », a déclaré David Harris, Directeur exécutif d’AJC. « Il n’y a tout simplement aucun autre rassemblement similaire dans le monde »

L’ « AJC Global Forum »  réunira cette année plus de 1700 participants et 60 communautés juives venant du monde entier. Le programme est disponible sur le site http://www.ajc.org

AJC rendra également hommage à Madame Latifa Ibn Ziaten, mère du soldat Imad Ibn Ziaten, assassiné par Mohamed Merah, en lui décernant l’ « AJC Moral Courage Award » pour son combat quotidien en faveur du vivre ensemble et contre la radicalisation.

« Depuis 1948, AJC a toujours entretenu une relation d’amitié avec la France et nous sommes honorés de la présence de Monsieur le Ministre, Laurent Fabius » a déclaré Simone Rodan-Benzaquen, Directrice AJC France. « Remettre la médaille du courage à Madame Latifa Ibn Ziaten sera également un moment particulier pour AJC car, dans une période où la France du vivre-ensemble est en proie aux doutes, il est important de mettre à l’honneur les personnes qui sont des exemples à suivre et se battent pour envoyer un message d’espoir à ceux qui se sentent délaissés par la République »

L’ensemble du « AJC Global Forum » pourra être suivi en direct en cliquant sur le lien ci-après :

http://bit.ly/1owLqv0

AJC, fondée en 1906 et dont le siège est à New York, dispose de 22 bureaux régionaux à travers les États-Unis, neuf à l’étranger et a de 31 partenariats internationaux.

Visite d’une délégation de hauts dignitaires de l’AJC en France

Ce diaporama nécessite JavaScript.

5 février 2013 – Paris – La délégation du comité exécutif de l’AJC a conclu une visite de trois jours à Paris après des étapes à Amman, Athènes, Jérusalem, Ramallah et Berlin.

Parmi les faits marquants de la visite étaient les réunions avec le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, le Ministre de l’Intérieur Manuel Valls, le secrétaire général de l’Elysée, Pierre-René Lemas, le Conseiller diplomatique du Président François Hollande, Paul Jean-Ortiz, et le Président du parti d’opposition (UMP), Jean-François Copé. Ces entretiens ont permis à l’ensemble de la délégation d’échanger avec les responsables français sur les prérogatives de l’AJC.

En outre, la délégation de 20 personnes, dirigé par le Président de l’AJC Robert Elman et le directeur exécutif d’AJC David Harris, a rencontré l’ancien président Nicolas Sarkozy et séparément Monsieur Jean-David Levitte, qui a servi comme conseiller diplomatique du Président et Sherpa.

La délégation s’est également entretenue avec l’ambassadeur français pour les droits de l’Homme, François Zimeray, l’Ambassadeur d’Israël en France, Yossi Gal, l’ambassadeur d’Israël auprès de l’UNESCO, Nimrod Barkan, et l’ambassadeur américain auprès de l’UNESCO, David Killion. L’UNESCO a également accueilli le groupe à son siège pour un déjeuner.

Enfin, la délégation a rencontré les dirigeants juifs français, parmi lesquels Richard Prasquier, le président du CRIF, et le Grand Rabbin de France, Gilles Bernheim. La délégation a été accueillie par Hassen Chalghoumi, l’imam de Drancy, lors d’un dîner spécial œcuménique auquel ont assisté le ministre de l’Intérieur Manuel Valls, des représentants politiques, plus de 150 imams, le clergé chrétien et les représentants des organisations juives françaises.

À Drancy, la délégation de l’AJC a également visité le mémorial et le musée, dédié à la mémoire des Juifs de France déportés vers les camps de concentration en provenance de la banlieue parisienne.

«Il y a près de 100 ans des dirigeants de l’AJC sont venus pour la première fois en France, à l’époque de la Conférence de la paix de Paris, et ont établi un bureau à Paris peu de temps après la Seconde Guerre mondiale », a déclaré le Directeur exécutif de l’AJC David Harris, récipiendaire de la Légion d’honneur française. « Nous avons toujours considéré la France comme un pays d’une grande importance dans le monde et pour les juifs ».

« Pilier de l’Europe, membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU, abritant la troisième plus grande communauté juive au monde (et la plus grande communauté juive en Europe), acteur majeur au Moyen-Orient et Afrique du Nord, la France a toujours occupé une place prioritaire dans l’action de l’AJC. En effet, notre relation de longue date et de grande envergure avec la France et de ses institutions clés est tout à fait unique dans le monde juif.  »

Lors de cette visite, la délégation AJC a axé ses débats sur plusieurs questions importantes, y compris sur les ambitions nucléaires de l’Iran (la France est membre du P5 +1); les bouleversements dans le monde arabe et les implications pour la sécurité régionale, le Hezbollah et la liste des organisations terroristes de l’UE; et le bien-être de la communauté juive française, en particulier dans le contexte des récentes attaques antisémites de Toulouse et de Sarcelles.

« Comme toujours, nous avons été reçus chaleureusement, avons eu des discussions productives et profondes. Le bureau français de l’AJC est prioritaire pour nous et une délégation sera bientôt de retour à Paris, » a ajouté David Harris.

AJC France est dirigé par Simone Rodan-Benzaquen.