AJC regrette profondément la déclaration du président de la République sur Philippe Pétain

AJC regrette profondément la déclaration du président de la République sur Philippe Pétain : aucun hommage ne saurait être rendu à un condamné à l’indignité nationale.

Dans le cadre du centenaire du 11 novembre, le président de la République a fait savoir que Philippe Pétain figurerait sur la liste des maréchaux de la Première Guerre mondiale à qui un hommage sera rendu, ce samedi 10 novembre, aux Invalides. Pour justifier ce choix, le président a déclaré que Pétain « avait été aussi un grand soldat » en 1914-1918 tout en rappelant qu’il avait « conduit à des choix funestes » pendant la Seconde Guerre mondiale, convoquant la nécessité de reconnaître la « complexité de l’Histoire ».

Lire la suite

Les élections législatives allemandes et la crise des démocraties européennes

Les résultats des élections législatives allemandes assurent pratiquement la chancelière allemande Angela Merkel de rempiler pour un quatrième mandat, ce qui constituerait un record en matière de longévité. Mais ces élections auront également eu pour effet de permettre à un parti ultra-nationaliste de siéger au Parlement pour la première fois depuis les années 1960, mettant fin au consensus allemand excluant la politique d’extrême-droite au Parlement. Ceci est une nouvelle illustration de la crise de la social-démocratie en Europe.

L’AfD a recueilli plus de 12% des voix après avoir mené une campagne électorale raciste, antimusulmans et anti-réfugiés, et malgré les fortes critiques des leaders politiques, de la société civile et des médias. L’AfD est désormais le deuxième plus grand parti dans les cinq états de l’Allemagne de l’Est, avec quasiment un vote sur deux dans quelques-uns des districts de ces états.

Ce phénomène a dominé une campagne électorale par ailleurs insipide, renouant avec des ressentiments et des peurs provoqués par l’afflux de plus d’un million de réfugiés, issus principalement du Moyen-Orient, entre 2015 et 2016.

Lire la suite

AJC applaudit la décision du gouvernement allemand d’adopter la « Working definition sur l’antisémitisme »

Berlin, 19 septembre 2017 – l’American Jewish Committee se félicite de la décision du gouvernement allemand d’adopter la « Working definition sur l’antisémitisme » de l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste (IHRA) et appelle à son immédiate implémentation par les autorités étatiques, fédérales et locales.

“Les cas d’antisémitisme sont souvent négligés ou même ignorés par les autorités en raison du manque d’une définition uniforme de l’antisémitisme. Cela va radicalement changer avec l’adoption de la « Working definition« , qui permettra d’identifier plus facilement là où la bête immonde de l’antisémitisme s’élève”, a déclaré Deidre Berger, directrice de l’Institut Ramer pour les relations franco-juives (AJC Berlin). “Cette décision, qui arrive au début de la nouvelle année juive, envoie un signal important et rassurant à la communauté juive en Allemagne.”

Lire la suite

AJC félicite chaleureusement le nouveau Président de la République française

AJC tient à féliciter chaleureusement le nouveau Président de la République Emmanuel Macron et lui adresse tous ses vœux de réussite pour la tâche immense qui l’attend à la tête de notre pays.
Sa victoire très nette est un soulagement pour tous les républicains et les démocrates qui ne voulaient pas voir l’extrême droite l’emporter en France.
L’élection d’Emmanuel Macron, candidat progressiste, libéral et pro-européen envoie un message d’espoir à toutes celles et ceux qui sont attachés à l’idéal européen et qui ne se résignent pas à voir notre continent de plus en plus grignoté par les formations populistes.

Lire la suite

Le soulagement et la vigilance

Au terme d’une élection présidentielle qui n’aura pas cessé de réserver des surprises, Emmanuel Macron a donc été élu.

Une victoire nette. Plus nette que ce que les sondages prédisaient.

Un soulagement, bien sûr, pour toutes celles et ceux, nombreux, qui redoutaient de voir l’extrême droite l’emporter en France.

Un soulagement pour tous les républicains et les démocrates qui ne voulaient pas d’un pays replié sur lui-même, soumis aux intérêts russes et plongeant dans la division et la xénophobie.

Lire la suite