AJC salue la décision de Facebook d’interdire les messages négationnistes

12 octobre 2020 – New York – L’American Jewish Committee (AJC) a salué la décision de Facebook de retirer tous les messages de négation et de distorsion de la Shoah de sa plateforme – et d’empêcher à l’avenir que de tels messages prolifèrent, en vertu de la politique de l’entreprise en matière de discours de haine.

« La décision de Facebook d’interdire les messages de négationnisme et de distorsion de la Shoah est profondément significative », a déclaré le CEO d’AJC, David Harris. « La connaissance de la Shoah, soit du meurtre systématique par les nazis de six millions de Juifs, est en déclin aux États-Unis et dans le monde, en particulier chez les jeunes. La puissance et la crédibilité de Facebook sont donc particulièrement vitales pour préserver la mémoire du génocide le plus documenté de l’Histoire, et aider à maintenir les garde-fous contre toute tentative de récidive. Il ne devrait pas y avoir le moindre doute sur ce que le régime nazi allemand a fait, et une plateforme aussi importante que Facebook ne devrait pas être utilisée par les antisémites pour colporter toute fausse information ou manipulation de l’Histoire ».

L’annonce de Facebook fait suite à une série de conversations entre AJC et des représentants de Facebook aux États-Unis et en Europe, un aspect essentiel de l’engagement continu de l’organisation internationale de défense des droits des Juifs avec les réseaux sociaux pour lutter contre l’antisémitisme et d’autres formes de haine et de sectarisme.

« L’annonce bienvenue d’aujourd’hui, qui souligne le rôle d’AJC, constitue une victoire significative dans la lutte contre le négationnisme, qui, ne vous y trompez pas, n’est rien d’autre qu’un antisémitisme non dissimulé », a déclaré David Harris.
Au sujet de sa relation avec AJC, Sheryl Sandberg, directrice des opérations de Facebook, a déclaré à David Harris : « La communication que nous avons eue avec vous, et d’autres partenaires proches, a été importante, vraiment, car ces perspectives externes nous aident à améliorer nos politiques. Notre expérience avec AJC a démontré que vous étiez des personnes en qui nous pouvons vraiment avoir confiance et dont nous pouvons apprendre. »

La définition de travail de l’antisémitisme de l’IHRA

Ce document a pour but de fournir un guide pratique permettant d’identifier les incidents à caractère antisémite, de rassembler des données et d’encourager la mise en oeuvre et le renforcement de la législation contre l’antisémitisme.
Définition de travail: « L’antisémitisme est une certaine perception des juifs, pouvant s’exprimer par de la haine à leur égard. Les manifestations rhétoriques et physiques de l’antisémitisme sont dirigées contre des individus juifs ou non-juifs et/ou leurs biens, contre les institutions de la communauté juive et contre les institutions religieuses juives. »

Lire la suite

Désignation de Jean François Jalkh comme nouveau patron par intérim du FN : AJC stupéfait

Nous n’oublions pas que M. Jalkh a participé en 1991 aux côtés de Jean Marie Le Pen à une messe célébrée en l’église Saint Nicolas du Chardonnet en l’honneur du quarantième anniversaire de la mort du maréchal Pétain, cérémonie visant selon l’évêque intégriste qui a dirigé l’office à « continuer à œuvrer pour la restitution de l’honneur outragé du Maréchal Pétain ».
Nous n’oublions pas que M.Jalkh a considéré en 2000 qu’il était « d’un point de vue technique impossible d’utiliser le Zyklon B dans des exterminations de masse » comme dans les camps d’extermination nazis.

Lire la suite

Discours de Haine : AJC loue l’accord conclu entre la Commission Européenne et les géants du Web

UEBruxelles – 31 mai 2016 – AJC Transatlantic Institute se félicite de l’accord que la Commission européenne a conclu aujourd’hui avec les groupes américains Facebook, Twitter, YouTube et Microsoft sur la lutte contre le discours de haine, illégal en Europe.

Les signataires de ce code de conduite s’engagent à considérer la législation européenne – qui interdit l’incitation à la violence et à la haine ainsi que la négation de l’Holocauste et d’autres génocides – comme critère de référence pour décider si un message doit être retiré ou non. Dans le cadre de l’accord, les sociétés ont également promis de répondre à la majorité des plaintes valides et, si nécessaire, de retirer tout contenu illégal dans les 24 heures.

Lire la suite

AJC Paris loue la décision de la CEDH de débouter Dieudonné

Dieudonné54654AJC Paris loue la décision prise par la Cour européenne des Droits de l’Homme de débouter Dieudonné qui contestait sa condamnation après avoir fait monter sur scène l’auteur négationniste Roger Faurisson.

Il s’agit d’une victoire des valeurs européennes de paix, de démocratie et de tolérance sur les idéologies de haine prônées par l’ancien humoriste.

Lire la suite