AJC félicite chaleureusement le nouveau Président de la République française

AJC tient à féliciter chaleureusement le nouveau Président de la République Emmanuel Macron et lui adresse tous ses vœux de réussite pour la tâche immense qui l’attend à la tête de notre pays.
Sa victoire très nette est un soulagement pour tous les républicains et les démocrates qui ne voulaient pas voir l’extrême droite l’emporter en France.
L’élection d’Emmanuel Macron, candidat progressiste, libéral et pro-européen envoie un message d’espoir à toutes celles et ceux qui sont attachés à l’idéal européen et qui ne se résignent pas à voir notre continent de plus en plus grignoté par les formations populistes.

Lire la suite

Le soulagement et la vigilance

Au terme d’une élection présidentielle qui n’aura pas cessé de réserver des surprises, Emmanuel Macron a donc été élu.

Une victoire nette. Plus nette que ce que les sondages prédisaient.

Un soulagement, bien sûr, pour toutes celles et ceux, nombreux, qui redoutaient de voir l’extrême droite l’emporter en France.

Un soulagement pour tous les républicains et les démocrates qui ne voulaient pas d’un pays replié sur lui-même, soumis aux intérêts russes et plongeant dans la division et la xénophobie.

Lire la suite

AJC félicite le président élu Donald Trump, demande des mesures rapides pour unir la nation et rassurer les alliés

drapeau-usa-90-x-150-cm9 novembre 2016 – New York – AJC félicite Donald Trump pour son élection au poste de président des États-Unis.

« La démocratie américaine a pris la parole après une campagne longue et exaltée» a déclaré David Harris, le directeur exécutif d’AJC. « Nous souhaitons bonne chance au président élu qui se prépare à occuper la plus haute position dans le pays et la position politique la plus puissante de la planète. Nous adressons aussi nos meilleurs vœux à la secrétaire d’État Hillary Clinton pour ses nombreuses années d’éminents services publics à notre nation, pour la campagne vigoureuse qu’elle a menée ainsi que pour son amitié à AJC ».

Lire la suite

Le Parlement français entrave le processus de paix israélo-palestinien

2 décembre 2014 – Paris – L’Assemblée Nationale, par un vote de 339 contre 151 a adopté aujourd’hui une résolution invitant le gouvernement français à reconnaître l’Etat de Palestine comme une étape pour parvenir à une résolution du conflit.

« Le chemin pour une paix israélo-palestinienne durable sera le fruit de négociations bilatérales directes et non le fruit de résolution adoptées au sein de parlements européens », a déclaré David Harris, Directeur exécutif d’AJC. « Cette résolution prise par l’Assemblée nationale sape le processus de paix et démontrent aux Palestiniens qu’ils peuvent clairement passer outre des négociations, tout en prouvant aux Israéliens que les pays européens ne sont pas dignes de confiance ».

AJC a toujours supporté les initiatives en faveur d’une solution négociée à deux Etats dans le cadre du conflit israélo-palestinien, mais seulement si celle-ci est le fruit d’une négociation.

Ce vote fait suite à des votes similaires au sein des parlements anglais, irlandais, et espagnol.  Par ailleurs, la Suède est devenue le premier grand pays d’Europe occidentale à reconnaître la «Palestine» en Octobre dernier.

«La reconnaissance française d’un Etat palestinien doit être la conséquence de négociations israélo-palestiniennes, et non une condition pour la reprise de ces négociations », a déclaré Simone Rodan-Benzaquen, Directrice AJC France. « Alors que certains parlementaires ont pu pensé qu’ils contribuaient à la paix en votant en faveur de cette résolution, le manque de compréhension de la situation sur le terrain est évident tant cette démarche unilatérale retardera les chances de paix »