AJC s’inquiète de la décision de la Cour de justice européenne sur l’étiquetage et appelle à renforcer les liens entre l’UE et Israël

Bruxelles – 12 novembre 2019 – AJC regrette l’arrêt rendu aujourd’hui par la Cour de justice européenne qui impose l’étiquetage des denrées alimentaires israéliennes produites au-delà de la ligne verte. Cette décision sera probablement instrumentalisée par ceux qui cherchent à délégitimer l’État d’Israël, c’est pourquoi il est désormais particulièrement urgent de renforcer les liens mutuellement bénéfiques entre l’UE et Israël.

« En tant que partisans d’une solution – négociée – à deux États, nous ne pensons pas que l’étiquetage discriminatoire puisse contribuer à faire progresser la paix. L’instrumentalisation de la législation de l’UE entravera la recherche d’un accord entre Israéliens et Palestiniens, qui ne peut réussir que dans le domaine diplomatique – et non judiciaire « , a déclaré Daniel Schwammenthal, directeur de l’AJC Transatlantic Institute, le bureau européen d’AJC basé à Bruxelles. Lire la suite

AJC condamne fermement l’attaque de la mosquée de Bayonne 

Lundi 28 octobre, un ancien militaire et candidat du Front National a attaqué la mosquée de Bayonne, blessant deux personnes avec une arme de poing.

Cette attaque s’inscrit dans un contexte de recrudescence des actes anti-musulmans en France pour l’année 2019, comme l’a expliqué Frédéric Potier, Délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT.

Lire la suite

AJC se réjouit du rapport historique de l’ONU sur l’antisémitisme

20 septembre 2019 – New York – American Jewish Committee (AJC) salue un nouveau rapport de l’ONU sur l’antisémitisme préparé par le Rapporteur spécial sur la liberté de religion ou de conviction, Ahmed Shaheed. C’est la première fois dans l’histoire de l’organisme mondial qu’un rapport d’un expert des droits de l’homme de l’ONU traite exclusivement de l’antisémitisme.

Lire la suite

Il est temps que l’Assemblée nationale adopte la définition de l’antisémitisme de l’IHRA

En 2018, le recensement annuel du ministère de l’Intérieur présente une augmentation de 74% des incidents antisémites et démontre une tendance lourde : la progression constante de l’antisémitisme en France depuis une vingtaine d’années.

En février 2019, la France, par la voix du président Emmanuel Macron, endosse officiellement la définition de travail de l’antisémitisme élaborée par l’Alliance Internationale pour la Mémoire de l’Holocauste (IHRA).

Lire la suite

Réponse d’AJC sur la décision israélienne d’interdire l’entrée des représentantes Omar et Tlaib

15 août 2019 – New York – David Harris, CEO d’American Jewish Committee (AJC), a fait la déclaration suivante en réponse à l’annonce du gouvernement israélien :

En tant qu’amis et partisans de longue date d’Israël, AJC a toujours cru qu’il était essentiel de se rendre en Israël pour mieux comprendre ce pays dynamique et les défis très réels auxquels il fait face en matière de sécurité. Lire la suite

AJC demande que la lumière soit faite sur les révélations de l’ancien Directeur de la DST

Communiqué d’AJC Paris
Paris, le 13 août 2019

Révélations de l’ancien Directeur de la DST

Attentat de la rue des Rosiers, 

 

Suite aux révélations d’Yves Bonnet, ancien directeur de la DST, au moment de l’attentat antisémite de la rue des Rosiers du 11 août 1982AJC demande que la lumière soit faite sur ces récentes déclarations. Lire la suite

Oui, les deux résolutions votées par la France à l’ONU désignent bien Israël comme seul pays violateur des droits des femmes.

Le 23 juillet dernier, deux résolutions accusant Israël de violer les droits de la femme étaient soumises au vote du Conseil économique et social des Nations unies (l’ECOSOC) avant d’être adoptées. Parmi les pays ayant voté pour : l’Iran, le Pakistan, le Yémen, l’Arabie saoudite et…la France.

Plusieurs voix se sont élevées pour dénoncer le fait qu’Israël soit le seul pays fustigé par ces résolutions. Et pour cause :

Lire la suite

AJC dévoile son tour premier sondage comparatif sur les Juifs en France, aux Etats-Unis et en Israël

AJC dévoile son tout premier sondage comparatif sur les Juifs aux Etats-Unis, en France et en Israël.

2 juin 2019 – Washington – AJC (American Jewish Committee) a dévoilé aujourd’hui son tout premier sondage comparatif sur les Juifs en France, en Israël et aux Etats-Unis, les trois plus importantes communautés juives au monde.  Lire la suite

AJC réclame une action renforcée suite à l’attaque de la synagogue de San Diego

28 avril 2019 – New York – AJC réclame une réponse urgente et une intensification de la lutte contre l’antisémitisme à tous les niveaux du gouvernement américain.

L’appel fait suite à l’attaque violente de Chabad of Poway, une synagogue près de San Diego, en Californie, qui a fait un mort et plusieurs blessés parmi les fidèles. Les autorités policières ont arrêté un jeune de 19 ans et l’ont accusé de meurtre et de crime haineux. Son « manifeste » fait état de théories effrayantes sur la race, sur Israël et sur sa vision du monde.

« Quand cessera donc cette chasse aux Juifs ? » s’inquiète David Harris, CEO d’AJC, soulignant la nécessité absolue de redoubler d’efforts dans la lutte contre l’antisémitisme aux États-Unis.

Lire la suite

AJC fait un don pour aider à la reconstruction de Notre-Dame

17 avril 2019 – New York – L’American Jewish Committee (AJC) annonce aujourd’hui qu’il fera un don pour aider à la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris, s’associant ainsi à un élan de solidarité international.

« Catholique ou non, la cathédrale Notre-Dame de Paris fait partie intégrante de l’identité et de l’héritage que nous avons en commun. La cathédrale est un symbole des siècles de foi, de culture, d’histoire et de créativité françaises et européennes « , a déclaré David Harris, CEO d’AJC. »Nous partageons la douleur des Français et des catholiques du monde entier après l’incendie qui a endommagé ce lieu de culte historique « , a ajouté David Harris.

AJC félicite le Royaume-Uni qui s’engage à voter contre le point de l’ordre du jour du conseil des Droits de l’Homme de l’ONU concernant Israël 

21 mars 2019 – New York – AJC a salué la décision du Royaume-Uni de voter contre toutes les résolutions du tristement célèbre point 7 de l’ordre du jour du Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies, qui porte exclusivement sur Israël.

« La décision de la Grande-Bretagne, premier pays européen à faire ce pas – rejoint désormais par le Danemark -, constitue une condamnation du parti-pris systématique du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU contre Israël », a déclaré David Harris, CEO d’AJC. Comme l’a souligné l’ambassadrice américaine Nikki Haley l’année dernière, « aucun autre pays – ni l’Iran, ni la Syrie, ni la Corée du Nord – n’a de point à l’ordre du jour qui lui soit exclusivement consacré ». Le point 7 de l’ordre du jour ne porte pas sur ce que fait Israël. Il vise l’existence même du pays. »

Lire la suite

AJC est horrifié par les attentats meurtriers perpétrés contre des mosquées néo-zélandaises

15 mars 2019 – New York – L’American Jewish Committee (AJC) est consterné par les attentats meurtriers perpétrés contre deux mosquées à Christchurch, en Nouvelle-Zélande. Au moins 49 fidèles ont été tués et plus de 20 personnes ont été  grièvement blessées lors d’attaques par balles contre les mosquées Al Noor et Linwood durant la prière du vendredi matin.

« Des individus racistes qui haïssent purement et simplement les musulmans ont attaqué un pays d’ordinaire pacifique » a déclaré David Harris, CEO d’AJC. « Nos pensées vont vers les familles des victimes de ce crime inqualifiable. »

Lire la suite

AJC, scandalisée par les marionnettes antisémites du carnaval d’Alost, exhorte le gouvernement belge à réagir

Bruxelles – 7 mars 2019 – AJC Transatlantic Institute a fermement condamné les marionnettes antisémites qui ont paradé dimanche lors d’un défilé de carnaval à Alost, en Belgique, et appelle à des sanctions politiques pour le maire de la ville, Christoph D’Haese, qui a défendu les organisateurs du carnaval et l’exposition de ces chars choquants. AJC a également exhorté le gouvernement belge à condamner ces manifestations anti-juives.

L’incident du 3 mars intervient dans le contexte de la montée alarmante de l’antisémitisme en Europe, à laquelle la Belgique ne fait pas exception, mise en lumière par l’enquête menée par l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA) en décembre 2018 auprès de quelque 15 000 Juifs. Le rapport révèle que 86 % des Juifs belges – en deuxième position derrière les Juifs français avec 95 % – s’inquiètent de l’antisémitisme.

Lire la suite

AJC Europe condamne les débordements antisémites lors d’une conférence sur la Shoah.

AJC Europe condamne les débordements antisémites lors d’une conférence sur la Shoah.

Paris, 26 février 2019 – AJC Europe est scandalisé par l’intervention de manifestants antisémites lors d’une conférence scientifique sur la Shoah. Ce colloque de deux jours – “La nouvelle école polonaise en matière de recherche historique sur la Shoah”, organisée par l’Ecole des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) en partenariat avec la Fondation pour la Mémoire de la Shoah à Paris, a rassemblé trente-quatre historiens polonais, français, américains, canadiens, de grande renommée.

Au cours de la conférence, alors que les intervenants présentaient leurs travaux scientifiques, certains participants polonais ont interrompu les présentations, huant et hurlant des invectives antisémites. Plusieurs chercheurs ont révélé dans leurs articles des faits douloureux quant à la participation active de certains Polonais au chantage mené à l’encontre des Juifs et même aux meurtres de ces derniers au cours de la Shoah.

« Composer avec les chapitres les plus difficiles de l’histoire judéo-polonaise est sans aucun doute un processus difficile et fastidieux », a déclaré Agnieszka Markiewicz, directrice d’AJC Europe Centrale, basée à Varsovie. «Cependant, le rejet catégorique des nouvelles découvertes de spécialistes et les accusations infondées à leur égard sont inacceptables et contre-productives. Il est important de s’abstenir de monopoliser et de politiser le discours historique.  »

Frédérique Vidal, ministre française de l’Enseignement supérieur, a rapidement condamné les perturbations de la conférence. «Ni les pressions ni les menaces ne peuvent nuire à la liberté académique. L’histoire est une science. Les historiens l’écrivent », a-t-elle tweeté.

Simone Rodan-Benzaquen, directrice d’AJC Europe, basée à Paris, a salué la réaction rapide de la ministre Vidal et la condamnation publique des organisateurs du colloque. «Les universités sont un lieu sacré et il est essentiel que les professeurs et les historiens puissent avoir une conversation sérieuse et une analyse sur ce qui s’est passé», a déclaré Madame Rodan-Benzaquen.