AJC salue la nomination de Juifs à la Commission allemande sur l’antisémitisme

Allemagne - Antisémitisme22 mai 2015 – Berlin – Suite à l’intervention d’AJC Berlin, le gouvernement allemand a élargi sa commission sur l’antisémitisme récemment formée en y ajoutant deux experts de longue date du sujet et du monde juif.

« Nous saluons la nomination de ces nouveaux membres de la Commission d’experts sur l’antisémitisme, qui représenteront les points de vue et les préoccupations de la communauté juive » a déclaré Deidre Berger, Directrice d’AJC Berlin en charge des relations judéo-allemandes.

« Nous apprécions la réponse du gouvernement allemand à notre critique de la composition initiale de la Commission. Après tout, comment un tel organisme peut être appelé une Commission d’ « experts » sans l’arbitrage de ceux qui sont directement touchés par l’antisémitisme » a exprimé Deidre Berger. « À la lumière des actes antisémites en cours dans tous les secteurs de la société, il est trop tôt pour que la Commission commence ses travaux. »

Deidre Berger a également annoncé qu’AJC tiendrait une conférence à Berlin le 2 juillet prochain au sujet des défis de la lutte contre l’antisémitisme, avec deux partenaires allemands –Le Centre Moses Mendelssohn de l’Université de Potsdam et la Fondation Amadeu Antonio basée à Berlin. Les trois organisations ont formé NEBA (Réseau pour la recherche et la lutte contre l’antisémitisme) pour sensibiliser aux dangers de l’antisémitisme et promouvoir une plus grande surveillance, recherche et éducation à ce sujet. NEBA a été formé en réponse directe à la controverse au sujet de la commission gouvernementale.

Plus tôt ce mois-ci, lors de sa conférence stratégique sur la lutte contre l’antisémitisme, « un moment décisif pour l’Europe », qui s’est tenue à Bruxelles, AJC a présenté un « Appel à l’action » qui exhorte tous les gouvernements européens et l’Union européenne à créer des organes centraux de coordination afin d’accélérer les réponses aux manifestations accrues de l’antisémitisme et de travailler de manière plus cohérente pour les déjouer. À cet égard, Deidre Berger a demandé au gouvernement allemand de créer une autorité interministérielle pour initier et coordonner les mesures de lutte contre l’antisémitisme.

AJC Berlin accueille le Forum européen sur l’antisémitisme, qui réunit des dirigeants et des experts juifs européens pour discuter des stratégies de lutte contre l’antisémitisme, ainsi que le Groupe de travail relatif à l’éducation et l’antisémitisme ; un forum national des éducateurs et des représentants de la société civile qui créent du matériel éducatif pour contrer l’antisémitisme.

Publié dans Presse | Marqué avec , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

AJC est choqué par la demande de suppression de l’étoile de David du Monument de l’Holocauste à Kavala en Grèce

Monument de l'Holocauste15 mai 2015 – New York – AJC vient d’apprendre de son organisation partenaire – le Conseil central des communautés juives de Grèce (KIS) – que les fonctionnaires municipaux de la ville de Kavala ont annulé une cérémonie prévue le 17 mai afin d’inaugurer un monument en mémoire des 1484 Juifs déportés par les nazis dans la ville grecque. Seulement deux jours avant la cérémonie, le maire et la majorité du conseil de la ville ont insisté pour que l’image de l’étoile de David soit retirée avant le monument peut être affiché.

« Il n’y a pas de mots pour exprimer notre choc et notre consternation à ce sujet » a déclaré David Harris, le directeur exécutif d’AJC, qui a visité la Grèce de façon fréquente au cours des trois dernières décennies.

« Comment peut-on refuser d’exposer le symbole éternel du peuple juif, ce symbole même que les nazis ont fait porter aux Juifs dans les camps de la mort et les ghettos d’Europe pendant la Seconde Guerre mondiale ? Comment peut-on oser demander à la communauté juive de retirer l’étoile de David comme condition pour permettre au monument d’être affiché publiquement ? »

« Nous sommes aux côtés de la communauté juive grecque, ainsi que de tous les Grecs qui sont aussi outrés que nous par cet affront éhonté à la mémoire des citoyens grecs qui ont été arrêtés, déportés et assassinés simplement parce qu’ils étaient Juifs. À cet égard, nous félicitons Giorgos Kalantzis, le Secrétaire général grec du ministère de la Culture, de l’Education et des Affaires religieuses, qui s’est exprimé ainsi: « En tant que chrétien orthodoxe, je me sens profondément insulté par cette décision, car ce serait comme si on nous demandait d’effacer ou de modifier pour des « raisons esthétiques » le symbole de la croix sur les tombes de nos grands-pères exécutés par les Allemands ».

« Espérons que la raison l’emporte rapidement » a conclu David Harris, « et que les responsables de la ville de Kavala reconsidèrent et reviennent sur leur décision inacceptable.»

Publié dans Presse | Marqué avec , , , , , , , , | Laisser un commentaire

AJC félicite le vote de la Chambre des représentants concernant l’accord nucléaire iranien

Chambre des représentants EU14 mai 2015 – New York – AJC félicite la Chambre des représentants américaine pour avoir fait passer avec une majorité écrasante (400 voix contre 25) un projet de loi autorisant le Congrès à réexaminer un accord nucléaire signé avec l’Iran. Cela intervient une semaine après que le Sénat américain ait adopté cette mesure par un vote à 98 voix contre 1. Le président Obama devrait également signer le projet de loi, qui assure au Congrès la possibilité d’examiner voire de rejeter un accord nucléaire définitif avec l’Iran.

« Tout accord avec l’Iran, un pays qui constitue une grave menace pour la sécurité régionale et mondiale, doit être soigneusement examiné par le Congrès avant d’être finalisé » a déclaré David Harris, le directeur exécutif d’AJC.

« Le Congrès a joué un rôle vital dans l’édification du régime de sanctions qui a conduit l’Iran à pouvoir exiger des négociations de façon sérieuse. Du fait des nombreuses questions restées sans réponses concernant l’affaire ainsi que des préoccupations accrues des alliés américains dans la région, l’examen du Congrès est indispensable. »

Le vote de la Chambre a eu lieu alors tandis que les représentants des six Etats du Conseil de coopération du Golfe (CCG) se sont réunis avec le président Obama à Camp David afin de discuter d’un accord potentiel avec l’Iran et de ses conséquences.

Les pays du groupe P5 + 1 – la Grande-Bretagne, la Chine, la France, l’Allemagne, la Russie et les Etats-Unis – sont engagés dans d’intenses négociations avec l’Iran dans l’espoir de parvenir à un accord final d’ici le 30. Un « accord-cadre » avec l’Iran a été annoncé le 2 avril dernier.

Publié dans Presse | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

AJC présente son plan de lutte contre l’antisémitisme en marge d’une conférence de haut niveau organisée à Bruxelles

6 mai 2015 – Bruxelles – AJC a présenté aux gouvernements européens un plan d’action pour lutter contre l’antisémitisme à l’occasion d’une conférence stratégique de haut niveau à Bruxelles.

« L’antisémitisme est un cancer qui menace de détruire la nature démocratique et pluraliste de l’Europe » a déclaré David Harris, Directeur exécutif d’AJC. «  A l’inverse d’il y a 15 ans, où la plupart des gouvernements européens refusaient d’admettre la résurgence de l’antisémitisme, les récents événements tragiques en Belgique, en France, et au Danemark ont convaincu les dirigeants européens d’agir.

Jan Jambon, Vice-Premier Ministre de la Belgique et ministre de la Sécurité et de l’Intérieur, et Věra Jourová, commissaire européen à la Justice, aux consommateurs, et à l’égalité des genres, se sont exprimés en ouverture et ont reconnu que la flambée d’incidents antisémites pose une menace fondamentale pour les pays européens et l’Union européenne.

Haut fonctionnaires de l’UE, membres du Parlement européen, ambassadeurs des Etats membres et dirigeants des communautés juives de toute l’Europe ont participé à la conférence.. Au total, 25 des 28 Etats membres de l’UE, ainsi que les Etats-Unis et le Canada ont été officiellement représentés.

Jambon a déclaré que le gouvernement belge s’était engagé « pour améliorer la sécurité dans toute sa mesure » et de redoubler d’efforts « pour défendre et faire valoir nos valeurs. » AJC s’est félicité de la confirmation du gouvernement d’allouer des ressources suffisantes pour la sécurité des synagogues et des institutions juives.

« C’est une tragédie, une honte pour l’Europe, lorsque des communautés juives ne se sentent pas en sécurité dans leurs lieux de culte et leurs foyers » et ce, 70 ans après qu’ils aient été confronté à l’opportunité de rester ou de partir, a déclaré le commissaire Jourová, fer de lance dans les efforts européens pour lutter contre l’antisémitisme.

Le plan d’action invite les gouvernements européens à faire de la lutte contre l’antisémitisme une priorité urgente à l’échelle nationale et européenne. Il précise que les gouvernements doivent évaluer la gravité du problème ; assurer la sécurité des institutions et des communautés juives ; investir dans l’éducation ; poursuivre les auteurs d’actes antisémite sur l’Internet et les réseaux sociaux ; et reconnaître que la diffamation d’Israël est trop souvent un prétexte pour exprimer sa haine du juif.  Cliquez Ici pour lire le plan.

Les efforts actuels des États-Unis, de la France, et de l’Allemagne ont été mis à l’honneur lors d’une table ronde composée de Gilles Clavreul, délégué interministériel de la France sur le racisme et l’antisémitisme; l’Ambassadeur Dr. Felix Klein, Représentant spécial du Bureau fédéral des Affaires étrangères de l’Allemagne pour les relations avec les organisations juives et l’antisémitisme; et Ira Forman, Envoyé spécial du département d’État des États-Unis pour surveiller et combattre l’antisémitisme

Une autre table ronde a rassemblé des leaders musulmans européens qui sont engagés dans la défense et le renforcement des valeurs européennes dans leurs propres communautés. Ils ont discuté des défis et des stratégies nécessaires pour faire face à l’islam radical. Un troisième groupe a abordé les mesures nécessaires pour sécuriser les communautés juives vulnérables et assurer un avenir juif européen.

Tout au long de la conférence, il y eut un consensus sur le fait que l’éducation devait être une priorité mais n’était pas suffisante. Parmi les préoccupations urgentes, la radicalisation dans les prisons, l’insuffisance de la coopération des services de renseignements européens mais surtout un échec des états membres dans l’évaluation et la confrontation des sources de la violence anti-juive.

AJC demande également à l’Union européenne d’organiser rapidement une conférence inter-gouvernementale sur la montée inquiétante de l’antisémitisme et invite les institutions politiques de l’Union européenne et ses États membres à exprimer au plus haut niveau une engagement total pour lutter contre l’antisémitisme »

AJC invite également la société civile – y compris aux chefs religieux et autres leaders d’opinion – à porter le message que l’antisémitisme est socialement, politiquement et religieusement inacceptable.

« Où irait l’Europe si les Juifs venaient à la quitter ? Les Européennes défendront-ils leurs valeurs ou succomberont–ils ? » , s’est interrogé David Harris.

Avant la conférence, une délégation des principaux leaders d’AJC, dirigé par Stanley Bergman, Président d’AJC et David Harris s’est entretenu avec Věra Jourová, Jan Jambon, Fernando Gentilini, Représentant spécial de l’UE au processus de paix au Moyen-Orient, l’Ambassadeur Walter Stevens, Président du Comité politique et de sécurité du Service européen d’action extérieure, et l’ambassadeur d’Israël à l’UE et l’OTAN David Walzer.

Publié dans Presse | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

AJC rend hommage à la mémoire des victimes arméniennes du Meds Yeghern

Génocide arménien22 avril 2015 – New York – A l’occasion du 100ème anniversaire du génocide arménien, le directeur exécutif d’AJC, David Harris, a publié la déclaration suivante:

« Cette semaine, AJC se joint à tous ceux qui, dans le monde, rendent hommage à la mémoire des quelques 1.5 millions de victimes du Meds Yeghern, le génocide des Arméniens, commis à la fin de l’Empire ottoman. »

« Nous félicitons le Parlement européen d’avoir adopté ce mois-ci un projet de loi appelant la Turquie à « considérer la commémoration du centenaire du génocide arménien comme l’occasion » de fournir l’accès à ses archives, de « se réconcilier avec son passé », et d’initier une « véritable réconciliation entre les peuples turc et arménien ».

« Nous saluons les propos du Pape François ces derniers jours au sujet des Arméniens ; une horreur qu’il n’hésite pas à qualifier de « premier génocide du 20ème siècle ».

« De plus, nous louons la chancelière allemande Angela Merkel, qui a affirmé que « le sort des Arméniens pendant la Première Guerre mondiale a tristement servi d’exemple aux meurtres de masse, nettoyages ethniques, expulsions, et, oui, aux génocides historiques qui lui ont succédé au 20ème siècle ».

« Cependant, nous regrettons que les Etats-Unis aient indiqué – du moins pour l’instant – qu’ils ne reconnaîtraient pas le génocide arménien lors des événements commémoratifs cette semaine. Cette décision est particulièrement troublante à la lumière des propos du président Obama (en tant que sénateur) en 2008 au sujet, justement, du génocide arménien. »

« Nous défendons le point de vue de Samantha Power (ex-professeur à Harvard et désormais ambassadeur américain aux Nations Unies), mis en exergue dans son ouvrage Problem from Hell: America and the Age of Genocide, lauréat du prix Pulitzer en 2002. ‘Nous devons accepter de faire face à l’Histoire’, écrit-elle, ‘et écouter les exigences de la conscience – ou bien nous serons condamnés à vivre les brutalités sans fin des puissants contre les faibles’. »

« Dans cet esprit –nous pouvons en témoigner du fait de notre propre expérience juive –aucun pays de bonne volonté ne devrait succomber à la pression politique – de la Turquie dans ce cas précis – lorsqu’ils sont confrontés à une question d’intégrité morale et d’exactitude historique. Nous espérons que les Etats-Unis reviendront sur leur décision annoncée, et reconnaîtront publiquement cette atrocité en la nommant correctement – à savoir un génocide. »

Publié dans Presse | Marqué avec , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

AJC salue le lancement du plan de lutte contre le racisme et l’antisémitisme par le Gouvernement

Capture d’écran 2015-04-17 à 15.33.0217 avril 2015 – Paris –  AJC salue le lancement du plan de lutte contre le racisme et l’antisémitisme par le Gouvernement.

Aujourd’hui, la Directrice d’AJC Paris Simone Rodan-Benzaquen a été conviée par le gouvernement français à assister à l’annonce officielle du plan de lutte contre le racisme et l’antisémitisme, sous la tutelle du Premier ministre français Manuel Valls. Etaient également présents Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education, Christine Taubira, ministre de la Justice, Bernard Cazeneuve, ministre de l’Interieur, Fleur Pellerin, ministre de la culture, Myriam El Khomri, secrétaire d’Etat de la ville ainsi qu’Axelle Lemaire, secrétaire d’État en charge du Numérique.

« Nous assurons la sécurité mais nous devons également combattre le racisme et l’antisémitisme à la racine » a déclaré le Premier ministre, rappelant que « les Français juifs ne devaient plus avoir peur d’être juifs » et que « les Français musulmans ne devaient plus avoir honte d’être musulmans ».

Après les attentats de janvier, le Président François Hollande, appuyé par Manuel Valls, avait justement érigé la lutte contre le racisme et l’antisémitisme en grande cause nationale.

« Les paroles comme les actes doivent être réprimés avec la plus grande sévérité. Les politiques publiques doivent dès à présent intégrer la lutte contre le racisme et l’antisémitisme. » a également précisé Manuel Valls.

Insistant spécifiquement sur « l’urgence à passer de l’indignation – trop souvent insuffisante – à l’action », le Premier ministre a également affirmé à juste titre qu’ « il {n’y avait} pas eu suffisant de monde dans la rue pour tous les actes antisémites avant janvier. »

Présenté par Gilles Clavreul, délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, le plan se décomposera en quatre volets : mobilisation, renforcement de la sanction pénale, éducation et lutte contre la propagation de la haine sur internet.

Parmi les mesures phares de ce plan sur 3 ans qui engage un budget de 100 millions d’euros, il convient de noter la recentralisation opérationnelle sur le plan étatique de la politique de lutte contre le racisme et l’antisémitisme.

En outre, les discours haineux racistes et antisémites seront extraits du droit de la presse pour devenir des délits de droit commun.  Des peines alternatives aux poursuites judicaires –  désormais accélérées –  seront mises en place.

Concernant l’éducation, le plan prévoit la formation du personnel enseignant sur les questions de laïcité,  la mise en réseau du corps enseignant avec les institutions mémorielles et la création du parrainage citoyen pour la jeunesse.

Enfin, le plan comprend la création d’une Unité de lutte contre la haine sur internet au sein du Ministère de l’intérieur, ayant pour mission l’instauration d’outils de régulation sur internet, pour chasser les contenus illicites et les discours de haine, mais aussi pour poursuivre les auteurs.

« Nous saluons l’annonce du plan de lutte contre le racisme et l’antisémitisme car il s’agit d’une étape primordiale» a déclaré Simone Rodan-Benzaquen. « C’est un plan ambitieux, qui survient après des déclarations fortes du gouvernement. » a-t-elle ajouté.

« Cela fait maintenant plus de quinze ans que nous attendons des actes conséquents afin de combattre l’antisémitisme et le racisme ; deux phénomènes particulièrement alarmants en France. L’annonce de ce plan, couplée avec une stratégie ambitieuse sur la lutte contre le terrorisme islamiste et la radicalisation ainsi que renforcement des valeurs républicaines françaises laissent à penser que nous sommes dans la bonne voie. Cependant, il faut garder en tête que le plus dur reste à faire. » indique la directrice d’AJC Paris.

AJC Paris continue à travailler en étroite collaboration avec les hauts-fonctionnaires du gouvernement, les leaders de la communauté juive et la société civile dans la lutte contre l’antisémitisme et le racisme.

Publié dans Presse, Uncategorized | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

AJC déplore le refus d’une compagnie d’assurance d’assurer une école juive à Bruxelles

2 avril 2015 – New York – AJC est indignée par le refus d’une compagnie d’assurance belge de renouveler la police d’assurance d’une école maternelle juive à Bruxelles.

« La compagnie d’assurance a rejeté la demande de l’école, arguant qu’il était trop risqué d’assurer une école maternelle juive de nos jours » a déclaré le Rabbin Menachem Margolin, directeur de l’Association européenne juive.

« C’est un nouveau signe de mauvaise augure qui ne fait qu’approfondir la crainte des juifs sur leur propre sécurité en Belgique » a déclaré David Harris, Directeur exécutif d’AJC.

« À une époque où les communautés juives de Belgique et d’Europe sont effrayés par la montée de l’antisémitisme et de la violence contre les Juifs – ce qui a nécessité une protection supplémentaire par les forces de l’ordre – la décision de la compagnie d’assurance est inadmissible », a déclaré Harris.

Le Rabbin Margolin a déclaré à AJC qu’il espérait qu’une autre compagnie d’assurance sera bientôt trouvée pour protéger l’école maternelle qui recueille 30 enfants.

Publié dans Presse | Laisser un commentaire