AJC Paris est alarmé par la hausse considérable des actes antisémites en France en 2014

27 janvier 2015 – AJC France est alarmé par la hausse considérable des actes antisémites en 2014 en France telle qu’elle est  soulignée dans le dernier rapport du Service de Protection de la Communauté Juive (SPCJ) et du Ministère de l’Intérieur.

Les chiffres démontrent une augmentation de 101% des actes antisémites en 2014 par rapport à l’année 2013 : 851 actes en 2014 contre 423 en 2013.

La hausse de ces actes antisémites est d’autant plus grave qu’elle se caractérise essentiellement par des actions violentes : + 130% comparativement à 2013, soit 241 actes en 2014 contre 105 en 2013.

610 étaient des menaces, 126 des dégradations et faits de vandalisme, 5 incendies ou tentatives et 2 tentatives d’attentat ainsi que 108 « violences ».

Ces chiffres sont d’autant plus alarmants sachant que 51% des actes racistes en France sont des actes antisémites alors que la communauté juive en France ne représente qu’1% de la population.

Par ailleurs, ne sont pas comptabilisées les violences antisémites sur le Web et les réseaux sociaux dont la banalisation et la viralité exponentielles ne font plus débat, tout comme n’ont pas été comptabilisés les quatre crimes commis à l’hypercacher de Vincennes en début d’année 2015.

« L’antisémitisme est devenu toujours plus violent et hyper-violent. Aujourd’hui parler de la menace antisémite en France c’est parler de préjugés tenaces, de stéréotypes sectaires, de haine profonde mais aussi et surtout de terrorisme djihadiste antisémite, » écrit le SPCJ.

« Après les tragiques événements que nous venons de vivre en Francele rapport du SPCJ est un nouveau terrible rappel que les institutions gouvernementales et de la société civile doivent s’unir pour stopper ce fléau qui n’est pas seulement le problème d’une minorité mais gangrène la société toute entière où chacun doit intensifier ses efforts contre ceux qui sont consumés par la haine du juif » a déclaré Simone Rodan-Benzaquen, Directrice AJC Paris. «Tout comme le SPCJ, nous sommes convaincus qu’il s’agit d’un mal structurel qui ne pourra être combattu que par des programmes, des mesures, et des d’outils adaptés à sa propre mécanique. »

AJC France salue d’ailleurs l’engagement courageux du Président François Hollande, de son Premier Ministre, Manuel Valls qui ont réaffirmé la lutte contre le racisme et l’antisémitisme comme « grande cause nationale » en 2015 et les encourage dans leur actions.

« Je souhaite que le Gouvernement présente un plan global de lutte contre le racisme et l’antisémitisme » a, en effet,  déclaré François Hollande aujourd’hui lors de son discours au Mémorial de la shoah.

« Sécurité »,   « visibilité et efficacité de sanctions », « généralisation du caractère raciste et antisémite comme circonstance aggravante d’un délit », « peines alternatives à valeur pédagogique exemplaire et stage citoyen », « enseignement et transmission de l’histoire  » ainsi que « régulation d’internet » sont les grandes lignes définies  par le Président de la République lors de ce même discours. 

Le bureau d’AJC Paris, dirigée par Simone Rodan-Benzaquen, travaille en étroite collaboration avec les pouvoirs publics, la communauté juive française et de nombreux représentants de la société civile sur les questions de lutte contre l’antisémitisme et racisme.

Publié dans Presse | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire

AJC condamne les affronts dangereux et incessants d’Erdogan à l’encontre d’Israël

15 janvier 2015 – New York – AJC dénonce les propos haineux perpétuellement tenus par le Président Recep Tayyip Erdogan envers Israël ainsi que les attaques personnelles qu’il a lancé à l’encontre du Premier ministre Benjamin Netanyahou.

Erdogan a condamné la participation de Netanyahou à la marche républicaine anti-terroriste qui s’est tenue à Paris dimanche dernier, accusant le dirigeant israélien de « terrorisme d’Etat ». Aujourd’hui, Erdogan a comparé le Premier ministre aux terroristes qui ont perpétré les attentats meurtriers la semaine dernière à Paris. « Au même titre que les terroristes qui sont à l’origine du massacre parisien, le Premier ministre Netanyahou a commis des crimes contre l’humanité cet été à Gaza », a-t-il précisément affirmé.

« Les mots du président Erdogan ne sont pas seulement calomnieux, mais véritablement dangereux car ils incitent à la haine envers Israël, en Turquie et dans le monde musulman tout entier » s’inquiète David Harris, le Directeur exécutif d’AJC. « Où sont les voix, à travers le monde, autres que celles, louables, qui se sont élevées à Washington, condamnant la rhétorique outrageuse et hostile d’Erdogan et d’autres dirigeants turcs ? »

Hier, le Département d’Etat américain a exprimé pour la seconde fois cette semaine un « profond désaccord » avec les commentaires d’Erdogan concernant Netanyahou.

Erdogan n’est pas le seul dirigeant turc à salir Israël. Le maire d’Ankara, Melih Gokcek, a blâmé le Mossad pour les atrocités commises à Paris et l’été dernier, dans un tweet appelant littéralement la fermeture du consulat israélien. « Nous ne voulons pas d’un représentant de meurtriers en Turquie » avait-il écrit. A l’époque, Erdogan avait d’ailleurs déclara que Netanyahou avait « surpassé Hitler dans la barbarie ».

En tant que Premier ministre (de 2003 à 2014) puis comme président de la Turquie, Erdogan a élargi et approfondi les liens entre son pays et le Hamas, l’organisation terroriste qui contrôle Gaza.

En 2013, le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon et le président Obama ont sévèrement critiqué Erdogan pour avoir défini le sionisme – mouvement juif historique pour l’autodétermination nationale – comme crime contre l’humanité.

« De façon tragique, Erdogan élargit le fossé qui sépare la Turquie des Etats-Unis, mais aussi de tous les alliés de l’OTAN, y compris l’UE, à laquelle il souhaiterait pourtant faire adhérer son pays. » a déclaré David Harris. « L’attitude agressive et belliqueuse d’Erdogan n’est pas seulement une incitation irresponsable à la haine ; elle ternit également la réputation de son pays dans le monde entier. »

Publié dans Presse | Marqué avec , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Les dirigeants américains se sont exprimés lors d’une cérémonie en hommage aux victimes françaises des attentats terroristes

12 janvier 2015 – New York – L’ambassadrice des États-Unis aux Nations unies Samantha Power, l’ambassadeur français aux Nations unies François Delattre et le consul général de France à New York Bertrand Lortholary se sont rassemblés devant une foule de plus de 150 personnes dans les bureaux de AJC pour rendre hommage aux 17 victimes des récentes attaques terroristes à Paris.

L’événement, animé par le président de AJC Paris, René-Pierre Azria, a également accueilli les diplomates de 10 autres pays que sont l’Argentine, la Bulgarie, l’Allemagne, la Hongrie, Israël, la Lituanie, les Philippines, la Pologne, la Slovaquie et le Royaume-Uni. Plusieurs dirigeants religieux de l’Église catholique ainsi que de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, ont également assisté le service.

Samantha Power qui prenait la parole au nom de l’administration d’Obama, s’est exprimée ainsi à l’assemblée : «L’antisémitisme n’est pas seulement une menace pour le peuple juif. L’antisémitisme est une menace pour tout ce que l’Europe représente. Les organisations juives et le peuple juif ne doivent pas avoir à combattre seuls ce fléau.»

L’ambassadeur Delattre a appuyé son discours en soulignant son amitié de longue date avec la communauté juive et en insistant sur le fait que «la lutte contre l’antisémitisme constitue une menace pour nous tous. »

Enfin, le consul général a tout simplement ajouté «les Juifs à Paris ont été assassinés simplement parce qu’ils étaient juifs.»

«Nous devons être lucides et avertis concernant les défis que nous aurons à relever. Nous ne pouvons pas lutter contre les menaces transnationales à la seule échelle nationale. Nous devons les combattre ensemble. Les enjeux ne pourraient être plus importants» a déclaré David Harris, le Directeur exécutif de AJC. «Il est grand temps que nous, en tant que sociétés démocratiques, nous levions résolument face à la menace que représentent ceux qui invoquent haut et fort leur foi et la doctrine islamique pour justifier leurs actes odieux.»

Le rabbin Noam Marans, directeur des relations interreligieuses au sein de AJC, a convié le public à réciter avec lui un psaume ainsi que la prière de deuil traditionnelle juive.

La directrice de AJC Paris, Simone Rodan Benzaquen, qui est récemment intervenue sur CNN, Fox, BBC et de nombreux autres médias internationaux, était également présente, par le biais de la vidéo en direct. Elle a ainsi déclaré : «le président François Hollande est déterminé à affronter le problème de l’antisémitisme. Nous espérons transformer ce terrible événement en quelque chose de positif».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Presse | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

AJC: Les multiples attentats terroristes raniment la menace de l’Islam radical en France.

9 janvier 2015 – Paris – AJC Paris appelle à intensifier les efforts visant à lutter contre le terrorisme islamiste en France après les attentats meurtriers contre Charlie Hebdo et la prise d’otage dans un supermarché cacher.

« Ce qui est arrivé au cours des 48 dernières heures est un choc pour l’ensemble de la nation française », a déclaré Simone Rodan-Benzaquen, Directrice AJC Paris. « C’est notre 11 septembre. »

La police française, dans des opérations séparées aujourd’hui, a tué les deux frères qui avaient attaqué Charlie Hebdo, et le preneur d’otages du supermarché.

« Les juifs, à eux seuls, ne peuvent stopper la haine du juif », a déclaré Rodan-Benzaquen, « Les islamistes radicaux ont commis des meurtres dans une école juive à Toulouse il y a deux ans, ont commis des incidents répétés de violence contre des juifs et des synagogues à Paris, ont violé une femme juive dans sa propre maison, et aujourd’hui ont attaqué un supermarché cacher dans le cœur de Paris. »

Simone Rodan-Benzaquen salue le déterminisme des autorités françaises pour neutraliser rapidement les terroristes.

« Nous avions averti que le menace de l’antisémitisme était aussi celle de la société française dans son ensemble », a déclaré Rodan-Benzaquen. « Le massacre de Charlie Hebdo indique clairement que la guerre contre les valeurs démocratiques de la France passe à la vitesse supérieure. »

Publié dans Presse | Laisser un commentaire

AJC lance un appel aux rédactions anglo-saxonnes contre l’autocensure des caricatures de Charlie Hebdo.

8 janvier 2015 – Paris – AJC lance un appel aux rédactions anglo-saxonnes contre l’autocensure des caricatures de Charlie Hebdo.

Si l’attentat terroriste commis hier dans les locaux de Charlie Hebdo a suscité la solidarité des journalistes du monde entier en publiant une sélection de caricatures, certains médias anglo-saxons majeurs tels que The Telegraph, le New-York Times, le New-York Daily News, ou encore CNN et NBC ont rendu un hommage mesuré en décidant de flouter ou ne pas publier les caricatures controversés.

« Par cet acte d’autocensure, ces rédactions de presse privent le public de son droit de savoir exactement ce que Charlie Hebdo avait fait pour susciter la colère des djihadistes, » a déclaré David Harris, Directeur exécutif d’AJC. « Priver le public de cette information trahit non seulement le concept d’un journalisme libre, mais favorise aussi l’objectif des tueurs et de leurs sympathisants : créer une atmosphère de peur où la liberté d’expression est bridée faisant de l’islam l’unique religions du monde, parmi toutes les autres ainsi que les idéologies laïques, à l’abri de la satyre et de la caricature « 

Publié dans Presse | Marqué avec , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

AJC est endeuillé et consterné par l’attentat terroriste mortel survenu dans les locaux du journal Charlie Hebdo

7 janvier 2015 – Paris – AJC est profondément endeuillé et consterné par l’attentat terroriste mortel qui est survenu dans les locaux du journal Charlie Hebdo.

Deux individus cagoulés se sont introduits, ce matin, dans les locaux de Charlie Hebdo et ont ouvert le feu à l’arme lourde, en criant « Allah Ouakbar » et en arguant qu’ils avaient  « vengé le prophète » et « tué Charlie Hebdo ». L’attaque a fait au moins 12 morts  et plusieurs blessés, dont certains sont dans un état critique. Le Premier ministre Manuel Valls a décidé de relever le plan Vigipirate en Ile-de-France au niveau « alerte attentats », le niveau le plus élevé. Il faut rappeler qu’il y a trois ans, les bureaux de Charlie Hebdo avaient fait l’objet d’un incendie criminel, en réponse à la publication de caricatures du prophète Mahomet sur l’une de ses couvertures.

Le Président de la République, François Hollande,  a déclaré sur les lieux qu’il s’agissait d’ « un acte d’une exceptionnelle barbarie » dont le caractère terroriste ne faisait pas de doute, après que plusieurs attaques terroristes aient été déjouées au cours des dernières semaines.

 «Cet attentat est un effroyable rappel du danger croissant de la radicalisation au cœur de l’Europe. Le terrorisme a, une fois de plus, frappé au cœur de notre chère France. Nous nous joignons à la peine des familles qui ont perdu leurs proches dans l’attentat et nous prions pour le rétablissement des personnes blessées. » a déclaré Simone Rodan-Benzaquen, Directrice AJC Paris. « Nous avons une pleine en confiance en le gouvernement pour tout faire pour arrêter les auteurs  et les traduire en justice »

AJC Paris rappelle, tout comme l’a également fait le Président de la République,  la nécessité de preuve d’ « unité nationale »  et de ne pas se laisser tenter par les vocables des partisans de la haine au sein de partis ou d’associations extrémistes et populistes.

Par ailleurs, AJC Paris appelle la population française à manifester son soutien à toute la rédaction de Charlie Hebdo aujourd’hui, à 18h, place de la République. Des rassemblements sont également organisés dans de nombreuses villes du pays.

Publié dans Presse | Marqué avec | Laisser un commentaire

AJC prie instamment HarperCollins de s’assurer qu’Israël ne sera plus absent de ses cartes

1 janvier 2015 – New York – AJC salue les excuses de HarperCollins après l’exclusion d’Israël de l’un de ses recueils de cartes, et a exhorté la maison d’édition internationale à procéder à un examen interne immédiat afin de comprendre ce qui s’est passé et de s’assurer que cela ne se reproduirait pas.

« Le fait qu’une grande maison d’édition exclue l’État d’Israël de certaines de ses cartes est inexcusable », a déclaré Harris. « Les cartes erronées au nom d’une cause politique servent uniquement les intérêts de ceux qui continuent à rejeter l’existence d’Israël et à demander son éradication totale. Honte à HarperCollins de contribuer à la campagne de délégitimation d’Israël ».

HarperCollins, appartenant au groupe News Corporation, a publié des excuses après l’émergence de rapports concernant l’un de ses ouvrages d’Atlas, vendu dans certains pays arabes, qui n’inclut pas Israël sur ses cartes du Moyen-Orient.

« HarperCollins regrette l’omission du nom d’Israël de l’Atlas du Moyen-Orient » a déclaré l’éditeur sur Facebook. « Ce produit a été retiré de la vente sur tous les territoires et tous les stocks restants seront détruits. HarperCollins s’excuse sincèrement pour cette omission et pour tout ce que cela a pu causer ».

David Harris souligne que ces Atlas, principalement utilisés dans les écoles, encouragent la haine envers Israël. « La paix ne viendra que lorsque les Etats et les sociétés arabes se réconcilieront avec l’idée de l’existence inéluctable d’Israël au Moyen-Orient » a ajouté Harris.

Publié dans Presse | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire