Il est temps que l’Assemblée nationale adopte la définition de l’antisémitisme de l’IHRA

En 2018, le recensement annuel du ministère de l’Intérieur présente une augmentation de 74% des incidents antisémites et démontre une tendance lourde : la progression constante de l’antisémitisme en France depuis une vingtaine d’années.

En février 2019, la France, par la voix du président Emmanuel Macron, endosse officiellement la définition de travail de l’antisémitisme élaborée par l’Alliance Internationale pour la Mémoire de l’Holocauste (IHRA).

Lire la suite

AJC se réjouit de l’adoption de la définition de travail de l’antisémitisme par la France, annoncée par le président Macron

21 février 2019 – Paris – AJC salue le discours du président Macron lors du dîner du Crif, durant lequel il a annoncé l’adoption officielle par la France de la définition de travail de l’antisémitisme de l’International Holocaust Remembrance Alliance (IHRA).

« À nouveau, depuis plusieurs années, l’antisémitisme tue en France » a déclaré Emmanuel Macron.

AJC, l’organisation juive internationale de défense des droits de l’Homme, préconise depuis longtemps l’adoption par les gouvernements européens de la définition de travail, car il s’agit d’un outil essentiel de mobilisation contre l’antisémitisme.

Lire la suite

AJC loue le Parlement européen pour l’adoption de la résolution comprenant la définition de travail de l’antisémitisme

Bruxelles – 1er juin 2017 – AJC félicite le Parlement européen pour avoir adopté à une écrasante majorité une résolution sur la lutte contre l’antisémitisme incluant la définition de travail de l’antisémitisme de l’alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste (IHRA).

Cette définition, que tous les États membres de l’UE ont salué en janvier dernier, dénonce et combat les nouvelles formes que revêt l’antisémitisme.

Lire la suite

Déclaration d’AJC précédant le premier Colloque annuel de la Commission européenne sur les droits fondamentaux

151001ec4-detailBruxelles – 1er Octobre 2015 – AJC estime que le succès du premier Colloque annuel de la Commission européenne sur les droits fondamentaux dépendra du passage des paroles aux prises de mesures concrètes et pragmatiques pour lutter contre l’antisémitisme.

AJC a salué la décision tant attendue du premier vice-président Frans Timmermans avec le support de Věra Jourová, la commissaire européenne à la justice, aux consommateurs et à l’égalité des genres, de réunir un certain nombre de participants de haut niveau dans toute l’UE – parmi lesquels AJC – dans l’objectif de « prévenir et combattre la haine antisémite et antimusulmane en Europe. »

Lire la suite