La définition de travail de l’antisémitisme de l’IHRA

Ce document a pour but de fournir un guide pratique permettant d’identifier les incidents à caractère antisémite, de rassembler des données et d’encourager la mise en oeuvre et le renforcement de la législation contre l’antisémitisme.
Définition de travail: « L’antisémitisme est une certaine perception des juifs, pouvant s’exprimer par de la haine à leur égard. Les manifestations rhétoriques et physiques de l’antisémitisme sont dirigées contre des individus juifs ou non-juifs et/ou leurs biens, contre les institutions de la communauté juive et contre les institutions religieuses juives. »

Lire la suite

Antisémitisme : Des mots à l’action

C’est un fait dramatique dans la France de 2019 : l’antisémitisme est en voie de banalisation.
Chaque jour, on découvre une nouvelle ignominie : la hausse de 74% des actes antisémites recensés, la façade d’un restaurant Bagelstein recouverte du mot Juden, les deux arbres plantés en hommage à Ilan Halimi coupés, des portraits de Simone Veil recouverts de croix gammées, Alain Finkielkraut insulté dans la rue, un cimetière profané, des adolescents qui ouvrent le feu devant une synagogue…

14 partis politiques ont appelé, ce mardi, à manifester contre l’antisémitisme. C’est une initiative qu’il faut soutenir et il est important qu’elle émane non pas de la seule communauté juive mais de mouvements politiques républicains.

Lire la suite

Perceptions de l’antisémitisme : que nous disent les résultats du sondage réalisé pour la Commission Européenne ?

Selon les résultats de  l’Eurobaromètre de la Commission européenne, réalisé du 4 au 20 décembre 2018 dans tous les pays de l’Union Européenne (avec la méthodologie du « face-à-face », au total 27.643 interviews ) :

  •  72% des Français considèrent que l’antisémitisme est un problème dans le pays ; c’est bien plus que la moyenne des Européens (50%). La prise de conscience du phénomène de l’antisémitisme est globalement plus importante en France que dans la plupart des autres pays européens ; à l’exception des pays où, comme en France, la communauté juive est importante et les attaques physiques contre les citoyens juifs nombreuses (Suède, Allemagne, Pays-Bas, Italie, Royaume-Uni et Belgique) ;

Lire la suite

AJC s’indigne que la France remette son prix des Droits de l’Homme à Al Haq et B’Tselem 

Ce lundi 10 décembre, à l’occasion des 70 ans de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, la Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme a choisi de décerner le prix des droits de l’Homme de la République française aux organisations israélienne et palestinienne B’Tselem et Al-Haq, pourtant connues pour leur soutien ouvert aux activités de boycott d’Israël, interdites en France. Si l’initiative de ce prix est tout à fait louable, le choix des récipiendaires opéré par la CNCDH, et de facto par la République Française, est totalement incompréhensible.

Lire la suite

AJC critique l’adoption par la Knesset de la loi sur l’Etat-nation

18 Juillet, 2018 – New York – AJC est profondément déçu que la Knesset israélienne, avec le soutien actif du Premier Ministre Netanyahou, ait adopté aujourd’hui la controversée loi sur l’Etat-nation. La mesure a recueilli le vote des 120 membres de la Knesset, par 62 voix contre 55 et deux abstentions. Elle va devenir la 15ème loi fondamentale d’Israël.

Le fait qu’Israël soit l’Etat juif et que ses principaux symboles, tels le drapeau et l’hymne national, soient distinctement juifs, sont des faits bien établis – ce qui, selon nous, en tant qu’amis indéfectibles d’Israël, rend ce genre de loi non nécessaire.

Lire la suite

Lutte contre le financement du terrorisme : un nouvel éclairage apporté par des experts israéliens invités par AJC

Paris – 8 juin 2018 – Hier, AJC et NGO Monitor ont organisé un événement sur le sujet « No Money for Terror : la lutte contre le terrorisme doit passer par l’assèchement de ses sources de financement » dans les bureaux parisiens d’AJC. Le député et ancien membre des services de renseignement intérieurs israéliens, Amir Ohana, et le chef du Bureau national de lutte contre le financement du terrorisme d’Israël Paul Landes, nous ont fait l’honneur de leur présence et ont apporté de nouveaux éclairages sur ces questions essentielles, notamment en matière de bonnes pratiques et de possibilités de coopération entre la France et Israël.

Lire la suite

AJC salue la condamnation par le Parlement européen des crimes de guerre commis par le Hamas, mais déplore l’appel à la levée « inconditionnelle » de l’embargo maritime israélien

Bruxelles – 19 avril 2018 – L’Institut Transatlantique de l’AJC a salué hier le Parlement européen pour sa condamnation des crimes de guerre commis par le Hamas durant les récentes et violentes manifestations, mais a critiqué l’organe législatif suite à la résolution émise sur la situation dans la bande de Gaza incluant la préconisation d’une levée « inconditionnelle » de l’embargo maritime d’Israël sur les territoires contrôlés par le Hamas.

Lire la suite

AJC critique la décision du Parlement Européen d’annuler une exposition de dessins sur l’Iran

Bruxelles – 21 février 2018 – AJC déplore que le Parlement européen ait interdit à un groupe de députés de l’UE, tous partis confondus, d’accueillir une exposition autour de dessins mettant en lumière les violations des Droits de l’Homme commises par Téhéran.

L’exposition ayant été annulée dans son intégralité par la députée libérale britannique Catherine Bearder au motif qu’elle était « trop controversée », elle a due être déplacée dans un lieu adjacent par les quatre membres du Parlement co-organisateurs de l’événement – Lars Adaktusson (EPP), Péter Niedermüller (S&D), Anders Vistisen (ECR) et Petras Auštrevičius (ALDE).

Lire la suite

Les Enjeux du rapprochement Israël-Arabie saoudite par le géopolitologue Frédéric Encel

La lune de miel sans précédent qui prévaut dorénavant entre Israël et l’Arabie saoudite ne peut en aucun cas se comprendre sans la prise en compte maximale de la guerre froide à laquelle de livre cette deuxième et l’Iran et, de façon plus générale, entre axe sunnite et axe chiite. Quatre rivalités de nature et d’ampleur différentes opposent Riyad et Téhéran.

Lire la suite

AJC condamne le discours affligeant et anti-paix du président Abbas

15 janvier 2018 – New York – AJC plaide depuis longtemps pour la recherche d’une solution à deux Etats et dénonce, de fait, le discours tenu par le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas devant le Conseil central palestinien.

« Ce n’est pas la première fois qu’Abbas déforme totalement l’histoire d’Israël et du mouvement sioniste. Comment cela pourrait-il constituer une base pour construire la paix et la coexistence ? » a déclaré David Harris, directeur exécutif d’AJC.

Lire la suite

AJC réagit à l’interdiction d’entrée en Israël de sept élus français

Lundi 13 novembre dernier, le ministre israélien de la Sécurité publique Gilad Erdan a déclaré qu’Israël refuserait l’entrée sur son territoire d’une délégation composée de sept élus français, dont quatre députés de La France Insoumise.

L’une des raisons invoquées pour justifier ce refus est la loi israélienne, votée en 2016, interdisant l’entrée aux ressortissants étrangers appelant publiquement au boycott d’Israël. Bien que formellement opposé au boycott, considéré d’ailleurs comme illégal en France, AJC avait émis des doutes sur le bienfondé et l’utilité d’une telle loi pour défaire le BDS et exposer ses supporters à la réalité vibrante de la démocratie israélienne.

Il convient néanmoins de se pencher sur l’objet de cette visite officielle, que nous condamnons sans ambiguïté, et qui a sans doute présidé à la décision des autorités israéliennes. Ces élus projetaient en effet de rendre visite aux prisonniers Marwan Barghouti et Salah Hamouri, deux terroristes patentés, arrêtés, jugés et condamnés en Israël pour leur participation active à des activités terroristes.

Lire la suite

La directrice d’AJC Paris présente à la cérémonie londonienne marquant le centenaire de la déclaration Balfour

 

Simone Rodan Benzaquen, directrice AJC Paris & Europe, était présente hier soir à la cérémonie londonienne du centenaire de la déclaration Balfour, organisée par Lord Balfour et Lord Rothschild.
 
L’événement a réuni quelques 150 personnes, parmi lesquelles de nombreuses personnalités de haut-niveau, telles que John Kerry, Tony Blair ou encore Isaac Herzog.
La Première ministre britannique Theresa May et son homologue israélien Benjamin Netanyahou, également au rendez-vous, ont pris conjointement la parole pour souligner l’importance de la déclaration Balfour et des relations entre le Royaume-Uni et Israël.
 

Lire la suite

Les élections législatives allemandes et la crise des démocraties européennes

Les résultats des élections législatives allemandes assurent pratiquement la chancelière allemande Angela Merkel de rempiler pour un quatrième mandat, ce qui constituerait un record en matière de longévité. Mais ces élections auront également eu pour effet de permettre à un parti ultra-nationaliste de siéger au Parlement pour la première fois depuis les années 1960, mettant fin au consensus allemand excluant la politique d’extrême-droite au Parlement. Ceci est une nouvelle illustration de la crise de la social-démocratie en Europe.

L’AfD a recueilli plus de 12% des voix après avoir mené une campagne électorale raciste, antimusulmans et anti-réfugiés, et malgré les fortes critiques des leaders politiques, de la société civile et des médias. L’AfD est désormais le deuxième plus grand parti dans les cinq états de l’Allemagne de l’Est, avec quasiment un vote sur deux dans quelques-uns des districts de ces états.

Ce phénomène a dominé une campagne électorale par ailleurs insipide, renouant avec des ressentiments et des peurs provoqués par l’afflux de plus d’un million de réfugiés, issus principalement du Moyen-Orient, entre 2015 et 2016.

Lire la suite

AJC remercie le journal BILD pour la diffusion du reportage sur l’antisémitisme et exhorte ARTE et WDR à suivre l’exemple

Manifestation pro-palestinienne à Paris, avril 2017

Berlin – 13 juin 2017 – AJC remercie le journal BILD pour la diffusion du reportage « Élu et exclu – la haine envers les juifs en Europe »

« Il est incompréhensible que les deux médias se soient opposés à la diffusion. Les derniers jours ont pourtant précisément démontré l’intérêt important de ce film au sein de la société. Cela fait preuve d’une prise en compte grandissante de l’antisémitisme au sein de la société allemande aujourd’hui, ce qui constitue la condition préalable pour combattre efficacement l’antisémitisme. »

Lire la suite