Le Japon va réduire ses importations de pétrole iranien

12 janvier 2012 – New York – AJC apprécie l’engagement du Japon consistant à réduire ses importations de pétrole iranien. L’annonce est venue à une réunion entre le ministre des Finances japonais Azumi Jun et le secrétaire américain au Trésor, Timothy Geithner, à Tokyo.

«L’engagement du Japon, qui est un des plus importants acheteurs de pétrole iranien est particulièrement significative », a déclaré le directeur exécutif d’AJC David Harris. «Les dirigeants iraniens doivent reconnaître que la communauté internationale est déterminée à imposer des sanctions économiques paralysantes pour arrêter le programme nucléaire iranien. »

Le Japon importe environ dix pour cent de son pétrole d’Iran, et a déjà commencé à explorer l’augmentation du débit à partir d’autres pays producteurs de pétrole.

Les dirigeants européens sont attendus pour se réunir à Bruxelles le 23 janvier, afin d’approuver un plan des 27 états membres de l’UE pour mettre fin à leurs importations de pétrole iranien. L’UE représente 18 pour cent des exportations de pétrole iranien.

AJC vient en aide au Japon suite au séisme

11 mars 2011-  AJC est venu en aide au Japon suite à l’énorme séisme qui a frappé le Japon en envoyant un don important à IsraAID, une des principales organisations d’aide non gouvernementales, qui envoie des intervenants afin qu’ils offrent du secours et une assistance médicale.

«Le pouvoir destructeur de l’énorme tremblement de terre qui a frappé le Japon est incalculable, mais cette crise nous met au défi de savoir comment agir pour y répondre», a déclaré David Harris, directeur exécutif d’AJC. « IsraAID, notre partenaire, est souvent l’un des premiers groupes non-gouvernementaux à se rendre sur les lieux des catastrophes et à fournir l’assistance nécessaire en situation d’urgence. »

AJC a déjà soutenu IsraAID, Le Forum Israélien pour l’Aide Humanitaire Internationale, dans un certain nombre de crises, notamment en Haïti l’année dernière, lors d’une tempête tropicale qui a frappé les Philippines en 2009, lors d’un tremblement de terre dévastateur au Pérou en 2007, et au Sri Lanka après le tsunami en Asie du Sud de 2004.

L’aide humanitaire a été le cœur du travail d’AJC depuis plus d’un siècle. «Notre tradition nous ordonne de répondre généreusement et avec compassion à ceux dans le besoin. »