Nouveau rapport sur l’antisémitisme alarmant : AJC exhorte les nations de l’UE à agir

10 décembre 2018 – New York – AJC somme les gouvernements européens d’agir de façon concertée pour contrer la montée de l’antisémitisme, suite à la publication des résultats, profondément troublants, d’un sondage de l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA) sur les Juifs à travers l’Europe.

Les résultats de l’enquête ont été annoncés aujourd’hui, à Bruxelles, par le premier vice-président de l’Union européenne, Frans Timmermans, et la commissaire européenne en charge de la Justice, Věra Jourová.

Lire la suite

AJC ouvre un bureau en Pologne dédié à l’Europe centrale

Varsovie 7 juin 2016 – Washington, D.C. – AJC va ouvrir un nouveau bureau en Europe centrale, basé à Varsovie, en Pologne. Le Directeur exécutif d’AJC, David Harris a annoncé cette extension de la présence en Europe de l’organisation juive internationale pendant son congrès annuel, le Global Forum, à Washington, D.C.

« L’établissement d’un bureau permanent à Varsovie est le fruit de décennies d’actions, marque le retour officiel d’AJC en Pologne et nous permet d’approfondir notre engagement avec d’autres pays significatifs de la région », selon Harris. « C’est une décision que nous voulions prendre depuis longtemps. Elle est désormais devenue possible grâce à la générosité et à la vision de John Shapiro et de sa femme, Dr. Shonni Silverberg, et nous en sommes ravis. »

Lire la suite

AJC est consterné par le rejet du projet de loi autorisant l’abattage rituel par le parlement Polonais

624_341_7a734ebdb942dbde6d78ed115a634734-131245335413 juillet – New-York – AJC est consterné par le rejet du projet de loi par la Sjem, le parlement polonais, autorisant l’abatage rituel. Par un vote de 222 contre 178, la Sjem a rejeté le projet de loi du Gouvernement visant à rétablir la reconnaissance de cette pratique religieuse.

« Les premières victimes de cette inadmissible vote de la Sjem sont la communauté juive de Pologne » a déclaré David Harris, Directeur exécutif de AJC. « Nous exhortons les autorités législatives et judiciaires de la Pologne à prendre des mesures pour que soit rapidement reconnu le droit de la communauté juive à préparer la viande casher selon la tradition juive. »

En 2004, le gouvernement avait reconnu la pratique de l’abattage rituel juif d’animaux, connu sous le nom shehita, suite à un accord passé avec la communauté juive. Lorsque la loi a rendu obligatoire l’utilisation d’un matériel d’étourdissement électronique pour tuer un animal, une pratique non autorisée par la loi juive, une dérogation administrative avait été accordée à la communauté juive. Cependant, en novembre dernier, un tribunal a jugé l’abattage rituel contraire à la Constitution polonaise.

Hier, un projet de loi qui devait légaliser à nouveau l’abattage rituel était présenté au vote de la Sjem.

Les dirigeants juifs polonais considèrent que la défaite est principalement le résultat  de  querelles politiques partisanes, mais certains croient également que le sentiment anti-juif chez certains parlementaires y a contribué.

Un tribunal constitutionnel doit maintenant résoudre le conflit entre le Gouvernement et la position du Parlement. Si l’interdiction était maintenue, le Sjem devra à nouveau légiférer sur la question.

« Ce serait très choquant si une Pologne démocratique empêchait l’abattage casher, qui est une partie intégrante de la vie juive dans le pays » a déclaré Harris.