Hausse alarmante de l’antisémitisme confirmée par les chiffres du ministère de l’Intérieur

En 2019, les actes antisémites ont augmenté de 27%, a publié le ministère de l’Intérieur (687 actes en 2019 contre 541 actes en 2018).

Ce sont les « menaces » (536) comme les propos ou gestes menaçants, inscriptions, tracts ou courriers qui constituent l’essentiel des faits à caractère antisémite. Le reste (151) concerne des « actions », soit les atteintes aux personnes et aux biens, telles les dégradations, vols, et violences physiques.

Lorsqu’on additionne les faits antisémites, antichrétiens, antimusulmans et « à caractère raciste et xénophobe » publiés par le ministère pour l’année 2019, on arrive à un total de 3035 faits comptabilisés. Les actes antisémites représentent donc plus de 22% du total pour une population juive estimée à environ 1% de la population nationale.

Lire la suite

Enquête française – janvier 2020 – « Radiographie de l’antisémitisme en France »

L’antisémitisme représente un enjeu quotidien majeur pour les Français juifs comme pour la société française dans son ensemble.

21 janvier 2020 – Paris – Le bureau français de l’American Jewish Committee (AJC) a publié aujourd’hui sa première « radiographie » de l’antisémitisme en France ; une enquête sur les perceptions des Français et des Français de confession ou de culture juive sur la question de l’antisémitisme.

L’étude a été réalisée par l’institut de sondage IFOP, en partenariat avec la Fondation pour l’innovation politique (Fondapol). Un échantillon de 505 Français juifs et de 1027 Français a été interrogé selon un questionnaire commun.

Lire la suite

L’Europe et les génocides : le cas français – Enquête réalisée par l’Ifop, pour AJC Paris, la Fondation Jean Jaurès, la FEPS et la Dilcrah

En novembre 2018, CNN publiait un sondage selon lequel 21% des Français de 18 à 24 ans n’avaient jamais entendu parler de la Shoah, un chiffre particulièrement élevé parmi les populations européennes sondées[1]. Un mois plus tard, l’Ifop en partenariat avec la Fondation Jean Jaurès, AJC Paris, la FEPS et la Dilcrah mesure un niveau similaire de méconnaissance du génocide des Juifs au sein de cette catégorie de la population française (21% chez les 18-24 ans, contre 10% chez l’ensemble des Français). Malgré le devoir de mémoire, malgré l’enseignement de l’Holocauste à l’école, malgré les commémorations annuelles, près d’un quart des jeunes Français déclare ne pas avoir entendu parler du génocide des Juifs. Même si le niveau de connaissance dans l’ensemble de la population est élevé (90%), les résultats obtenus auprès des jeunes interrogent : comment expliquer ce déficit de connaissance ? Quelles conséquences cette lacune a-t-elle sur leurs perceptions des Juifs en France aujourd’hui ?

Lire la suite

Des centaines de personnes venues assister à notre nouvelle édition du Sursaut, axée sur les relations transatlantiques

Hier, à la mairie du 4ème arrondissement de Paris, se tenait la nouvelle édition de notre forum Le Sursaut, intitulée « Pour un sursaut des démocraties libérales : quelle nouvelle alliance transatlantique ? ».

L’événement, organisé à l’initiative d’AJC Europe et de la Fondation pour l’innovation politique, s’est caractérisé par une journée complète d’échanges et de débats, et a réuni une trentaine d’intervenants de qualité face à un public de plus de 300 personnes.

Lire la suite